publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Je risque d'accoucher avant terme... : Les conseils du gynéco

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. avril 2009)

Les conseils du Professeur Michel Tournaire, gynécologue, à l'hôpital Saint-Vincent de Paul (Paris).

Peut-on garder espoir lorsqu'on vous annonce que vous risquez d'accoucher de façon prématurée ?
Oui, car très heureusement, la majorité des femmes en menace d’accouchement prématuré arrive au terme convenable de 37 semaines d’aménorrhée (SA). Dans certains pays, pour être reconnue comme en menace d’ accouchement prématuré, il faut avoir des contractions ET un col ouvert. En France, l’un ou l’autre est défini comme menace d’ accouchement prématuré. Aussi en raison de cette définition très large et de la prise en charge adéquate, la menace d'accouchement reste souvent au stade de menace... et l’accouchement se fait à un terme convenable.

Pourquoi le cerclage (fermer le col avec un fil) très "à la mode" il y a quelques années, est devenu contre-indiqué ?
Tout d’abord, c’est faux de dire que le cerclage est contre-indiqué. Il est indiqué et bénéfique dans le cas des béances de col entraînant de vrais risques d’accouchement prématuré. Une étude a montré le bénéfice du cerclage sur les très hauts risques de prématurité.
Un seul incident, comme une fausse couche tardive ou un précédent accouchement prématuré, dus à un problème de col, devrait suffire pour avoir un cerclage.

Pourquoi beaucoup de femmes alitées pour une menace d'accouchement prématuré se retrouvent finalement à être déclenchées après terme ?
Ceci n’est pas surprenant et on voit souvent cela chez les femmes dont la mère a pris du Distilbène. L'utérus en se dilatant entraîne une sollicitation du col, parfois critique, qui varie avec l'âge de la grossesse. C'est un peu comme un ballon que l'on gonfle. Au début, il y a une résistance et la dilatation de l'utérus se fait difficilement. Une fois cette étape passée, il va se dilater plus librement. C'est pour cela qu'en fin de grossesse, il arrive que le col se modifie moins volontiers, au point de dépasser parfois le terme.
Enfin, le repos, les actions intentées pour éviter l’accouchement prématuré, font que finalement, une fois que l’utérus a pris son "rythme de croisière", il ne se met pas en route pour l’accouchement.

Accoucher avant terme : les conseils du Professeur Michel Tournaire, gynécologue

Professeur Michel Tournaire : « la majorité des femmes en menace d’accouchement prématuré arrive au terme convenable de 37 semaines d’aménorrhée (SA). »

À lire aussi nos dossiers :
> Etre enceinte après 40 ans.
>
La césarienne : il y a du nouveau !
> Enceinte : aliments conseillés et... interdits.


publicité