publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Préparation à la naissance et accouchement dans l’eau : Existe-t-il un risque ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. juin 2013)

L'accouchement dans l'eau ne présente pas de risque pour le bébé, si l'équipe soignante a bien entendu une bonne expérience de ce type d'accouchement. Et au contraire, cet accouchement peut apparaître comme moins violent. En effet, le milieu aquatique est familier pour le nouveau-né, car il évolue depuis 9 mois dans une poche de liquide amniotique.

De plus, il n'y a aucun risque pour le bébé de se noyer : il ne respire pas tant qu'il est dans le ventre de sa mère, et ses poumons s'actionneront seulement lorsqu'il sera en contact avec l'air.
Pour le sortir de l'eau, la sage-femme ou le médecin le portera très délicatement et le placera rapidement contre sa maman pour le premier « peau à peau ».

Pour la maman, l'accouchement aquatique ne comporte pas non plus, plus de risques. En effet, si une complication survient pendant le travail, alors la femme sera transférée dans une salle « classique ».
Pour la délivrance, c'est-à-dire l'expulsion du placenta, la maman devra sortir de l'eau.

Où accoucher dans l'eau ?


L'accouchement dans l'eau est davantage pratiqué dans certains pays d'Europe, comme la Belgique ou encore la Finlande.

En France, il existe peu de structures qui permettent cette pratique. En voici une liste (non exhaustive) :
- Clinique Champs Fleuri à Décines ( 69)
- Maternité des Lilas (93)
- Centre hospitalier d'Arcachon, La Teste de Buch (33)
- Centre hospitalier de Guingamp (22)
- Polyclinique d'Oloron (64)
- Clinique de Pithiviers (45).


publicité