publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Césarienne : la césarienne programmée

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. avril 2016)

Dans quels cas une césarienne est proposée ?

Un peu moins de la moitié des césariennes réalisées en France sont programmées, soit à cause de la mère, soit à cause de l’enfant. Les raisons peuvent être multiples.

Ces césariennes programmées, c'est-à-dire prévues plus ou moins à l'avance.
 

Les causes les plus fréquentes de la césarienne programmée liées à la mère

Une césarienne sera programmée, par exemple :

  • Si la mère présente une pathologie locale mécanique comme un utérus fragilisé par une précédente intervention. L’utérus peut se trouver abîmé par exemple par l’ablation préalable de fibromes, par des antécédents de césarienne, suite à une perforation utérine lors d'une IVG) ne permettant pas au bébé de naître par le chemin naturel. Un utérus fragilisé est la première cause de césarienne programmée. 
  • Si la mère présente une affection générale qui l'empêche d'accoucher normalement, comme une maladie cardiaque par exemple qui contre-indique un accouchement normal, ou une toxémie gravidique avec tension artérielle élevée et présence d'albumine dans les urines...
  • Pour un placenta praevia (le placenta fait obstacle au passage du bébé) ou un kyste ovarien, un fibrome, ou tout autre obstacle empêchant le bébé de passer.
  • Une cséarienne peut être programmé si la mère souffre d'un diabète.
  • Si la mère présente un herpès génital. Dans ce cas, on préfère effectuer une césarienne pour éviter que le nouveau-né ne s'infecte lors de l'accouchement par voies naturelles.
  • Pour des raisons anatomiques (rares) : un bassin trop petit (dit chirurgical) qui ne permet pas au bébé de passer. Cela se diagnostique grâce à une radiopelvimétrie qui permet de mesurer le diamètre du bassin. Attention aux idées reçues : on a vu de petites femmes au bassin menu accoucher facilement de gros bébés.

Les causes les plus fréquentes de la césarienne programmée liées au bébé

Le bébé, sa taille, sa présentation... peuvent également être responsables d'une césarienne. Voici les cas les plus fréquents :

  • le bébé est dans une "mauvaise" position (présentation en siège, ou présentation transverse, par exemple),
  • le bébé est trop gros pour les dimensions du bassin de la maman.
  • le bébé souffre un retard de croissance 
  • Soit le bébé présente une souffrance foetale (le sang n'arrive pas bien et le bébé est mal oxygéné) que l'on détecte grâce au monitoring durant le travail.

Dans certains cas de grossesses multiples : la naissance de jumeaux (de triplés ou plus) peut s'avérer difficile et une césarienne pourra être programmée.

A noter qu'une césarienne peut également être programmée à la demande de la mère. Certaines femmes redoutent l’accouchement "classique" de manière phobique (peur des déchirures, de l’incontinence...). Le chirurgien décidera quel accouchement pratiquer après en avoir discuté avec la mère.

A lire aussi : 
> Version par manoeuvre externe : pour mettre bébé tête en bas
> Je risque d'accoucher avant terme...


publicité