publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

4 astuces pour bien vivre sa cicatrice suite à une césarienne

Publié par : rédaction Onmeda (02. février 2017)

© Shutterstock

Après une césarienne, la gestion de la cicatrice s’avère parfois difficile. Ca gratte, ça peut être douloureux au début, on la trouve moche… Par conséquent, la zone de la cicatrice reste souvent un lieu qu’on évite, au détriment de la bonne circulation dans le bassin et le système reproductif et le potentiel naturel de la guérison du corps.

Accepter

N’oubliez pas que la cicatrisation est un processus qui a été naturellement sélectionné comme moyen rapide et efficace de traiter les blessures. Votre corps à créé de nouveaux tissus pour rapprocher les deux bords de votre incision – c’est une excellente chose ! Rejeter une cicatrice, la détester ou faire comme si elle n’existait pas peut provoquer des symptômes dans la région. Alors prenez le temps de la sentir. Au-dela du massage (voir ci-dessous dans TOUCHER), placez simplement une main dessus, ramenez votre attention à votre abdomen fréquemment dans la journée, regardez-la (en sortant de la douche, par exemple) pour ne pas couper le contact avec cette partie de vous

Toucher

Souvent, des tissus cicatriciels adhèrent aux tissus environnants, qui peut provoquer des douleurs musculaires et une réduction de la sensibilité dans la zone.  Vous pouvez vous soulager en touchant les “adhérences”. Une fois que les agrafes ou les points de suture sont enlevés et la cicatrice est bien refermée et propre, massez-la tous les jours avec une huile d’amande douce ou d’arnica avec quelques gouttes de HE d’Hélichryse italienne (5 gouttes pour 5 ml de huile de base), qui a des propriétés réparatrices exceptionnelles.

Respirer

Une des meilleures façons de rester en contact avec votre bas ventre et promouvoir la guérison naturelle du corps, c’est de pratiquer la respiration consciente dans la zone.

Un exercice très simple : allongez-vous, placez les mains sur le ventre en-dessus du nombril. Inspirez profondément en laissant gonfler l’abdomen dans vos mains. Expirez très doucement, en laissant déscendre l’abdomen sous le poids de vos mains. Répétez 3 fois ou plus, en restant bien attentive aux sensations dans le ventre et dans les mains.

S'exprimer

Si quelque chose dans l’expérience de votre grossesse ou de votre accouchement vous a dérangé, et que vous sentez que cela n’est pas encore digéré, parlez avec quelqu’un de confiance, ou couchez vos pensées sur papier, pour éviter un impact négatif sur votre récuperation.

Après votre accouchement, suivez bien les consignes du médecin et des infirmières pour les soins de votre cicatrice. Si la plaie paraît très rouge, gonflée, ou douloureux, une infection peut s'être installée, et dans ce cas consultez votre médecin.

Auteur : Elaine Konopka, praticienne en conscience corporelle
www.elainekonopka.com
Réservez un soin « Embodied Massage » massage en conscience avec Elaine sur Bliss You !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse, Accouchement ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Témoignage : j'ai mal vécu ma césarienne
> Renouer avec son corps grâce au yoga après l'accouchement (VIDEO)
> Comment surmonter le baby blues ?
> Masque de grossesse : nos conseils pour le prévenir


publicité