publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La péridurale : Quand et comment la péridurale est-elle pratiquée ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. janvier 2015)

Pour envisager la pose de la péridurale, il faut que les contractions utérines soient régulières et efficaces, c'est-à-dire qu'elles fassent avancer la dilatation du col. Il faut que la sage-femme soit sûre qu'il ne s'agit pas d'un faux travail (contractions n'ayant pas d'effet sur le col). En général, on pose la péridurale aux alentours de 3 cm de dilatation.

La mise en place du cathéter de péridurale est en général assez rapide, aux alentours de dix minutes. C'est un geste délicat nécessitant de la concentration. La sage-femme ou le médecin accoucheur sera là pour assister l'anesthésiste et pour soutenir la patiente.
La future maman est assise au bord du lit et fait le dos rond. Il est capital de ne pas bouger et de prévenir l'équipe si une contraction arrive afin que l'anesthésiste cesse tout mouvement. Dans certains cas, la péridurale peut être pratiquée en position couchée sur le côté, mais ce n'est pas la majorité. Pour localiser le point de ponction l'anesthésiste palpe le dos. On désinfecte rigoureusement la peau puis l'anesthésiste fait une injection d'anesthésie locale, quasiment indolore avec une aiguille très fine.

Ensuite, il va introduire une aiguille spéciale afin de chercher l'espace péridural qui se situe, en général, selon la corpulence de la patiente entre 4 à 8 cm après la peau. C'est à ce moment-là qu'il est capital de ne surtout pas faire de geste brusque. Une fois l'espace trouvé, l'anesthésiste retire l'aiguille et il ne restera dans l'espace péridural seulement un cathéter, c'est-à-dire un tuyau en plastique très fin. L'équipe le fixera correctement dans le dos, il ne sera retiré qu'après l'accouchement pour permettre l'anesthésie jusqu'à la fin du travail. On relie le cathéter à la seringue électrique de péridurale et cela peut prendre entre 10 et 20 minutes pour que la femme soit soulagée car l'anesthésique local doit imprégner plusieurs racines nerveuses.

La disparition totale des sensations n'est pas souhaitable ni pour le déroulement du travail, ni pour l'accouchement. Il faut que la mère sente l'envie de pousser pour être efficace. C'est pourquoi il est possible que malgré l'APD, vous ressentiez tout de même faiblement les contractions ou les touchers vaginaux.

Une seringue automatique délivre régulièrement des doses d'anesthésique dans le cathéter pour faire perdurer le soulagement de la douleur. Si la douleur venait à réapparaître, il faut le signaler à la sage-femme afin d'ajuster la quantité de produit.

Lors de l'accouchement, une éventuelle épisiotomie ou des points de suture sont des gestes relativement indolores sous anesthésie péridurale.

S'il est nécessaire de faire une césarienne en urgence pour une raison ou une autre, il n'est souvent pas nécessaire de faire une anesthésie générale (sauf si l'état de la patiente l'impose), l'anesthésie péridurale est augmentée pour être suffisamment dosée et la maman voit naître son bébé.
Le cathéter de péridurale sera enlevé par la sage-femme, ou le médecin après l'accouchement et les effets se dissipent en général 2 à 3 heures après l'arrêt. C'est pour cela qu'il est important de ne pas se lever seule la première fois afin d'éviter des risques de malaise ou de chute, liés à la mauvaise perception des jambes.


publicité