publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Témoignages : j’ai mal vécu ma césarienne : le témoignage de Nathalie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. mai 2016)

Témoignage de Nathalie, 31 ans, maman de Sacha 11 ans (accouchement par voie basse) et de Niels, aujourd'hui 1 an, né par césarienne extra-péritonéale programmée.

Vous avez accouché par voie basse une première fois, pourquoi cette césarienne programmée ?

Parce que j’ai développé un placenta praevia, c'est-à-dire que le placenta est venu recouvrir mon col de l’utérus, donc je ne pouvais pas accoucher par voie basse.

Est-ce que vous avez souffert de votre césarienne ?

Pas physiquement, en tout cas. D’abord, j’ai pu m’y préparer depuis le début. Vers le 6ème mois, le placenta étant toujours sur le col (palcenta praevia), on m’a proposé de confirmer la programmation de ma césarienne qui s’est faite pour la 37ème semaine. Le médecin qui m’a accouchée, m’a proposé une césarienne extrapéritonéale. Je ne savais pas ce que c’était, mais j’ai fait des recherches et j’ai appris que ce n’était pas quelque chose d’« expérimental », et que je n’allais pas être utilisée comme rat de laboratoire. J’appréhendais beaucoup l’après césarienne, pour avoir entendu beaucoup de mamans se plaindre des douleurs, et de ne pas pouvoir s’occuper de leur bébé. Je ne peux pas dire que j’ai vraiment souffert, mais mon médecin m’a dit que cette méthode est moins « invasive ». Du coup, j’ai pu profiter de mon bébé. Puis, j’ai eu une sorte de baby-blues, avec l’impression de ne pas avoir accouché. J’enviais les femmes qui parlaient de leurs contractions, de leur dilatation et d’avoir poussé. Je me surprenais à parler de l’accouchement de mon aîné, et non pas de celui de Niels.

Pourquoi l'avoir mal vécu ?

D’abord Sacha et Niels n’ont pas le même père. Je m’en suis voulue de ne pas avoir fait vivre au papa de Niels un « vrai accouchement ». Il était pourtant présent au bloc, et je l’ai trouvé très à la hauteur... Je ne sais pas pourquoi, j’avais idéalisé cet accouchement. Comme toutes les femmes, j’imagine. Je voulais lui faire vivre un pur moment de bonheur. Lui me dit que c’était parfait, que si c’est à refaire, il referait exactement la même chose, qu’il ne voulait pas de voie basse parce que c’est « gore ». Je le soupçonne de vouloir me faire plaisir ! Et comme il ne sait pas comment se passe un accouchement par voie basse, il ne peut pas comparer.

Finalement, vous avez vécu la césarienne plus mal que lui ?

Oui, je le vis beaucoup plus mal pour lui que pour moi. Depuis ma césarienne, je ne veux pas qu’il me voie nue, parce que je déteste cette cicatrice affreuse qui me rappelle que je n’ai pas accouché. En plus, j’ai l’impression que j’ai perdu moins de poids qu’après Sacha. L’allaitement s’est moins bien passé. Mes amies me disent que la deuxième grossesse laisse toujours plus de séquelles... Je ne sais pas... J’ai dû trop idéaliser les choses. Quelle est la part réelle et fantasmée ? Je ne le saurais probablement jamais...

>> Vous voulez réagir, apporter votre témoignage, rendez-vous sur notre FORUM !


publicité