publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'actualité du diabète en Corse : Janvier 2016

Publié par : rédaction Onmeda

En janvier, en Corse

Des efforts pour la collecte des déchets à risques infectieux

En 2016, l’association les Diabétiques de Corse souhaite améliorer la collecte des DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux), c’est-à-dire les seringues et aiguilles utilisées par certains patients pour traiter leur diabète. Ces collectes concernent les patients traités par insuline.
La Corse est en effet malheureusement à la traîne (en bas du classement par région) avec seulement 14 % de déchets collectés, sachant que sur l’ensemble du territoire ce chiffre est de 62 %. Alors dès janvier de cette nouvelle année, l’AFD 20 va intensifier ses efforts pour informer sur l’importance de la collecte de tels déchets.

« Le message est clair, les patients en auto-traitement doivent savoir que le système de collecte existe et qu’il faut qu’ils s’en servent. C’est totalement gratuit : leur pharmacie habituelle peut leur fournir des boîtes jaunes à couvercle vert, gratuitement, ensuite ils doivent les rapporter dans les pharmacies qui les collectent, gratuitement aussi. Elles sont répertoriées sur le site http://nous-collectons.dastri.fr/. Il est nécessaire que les patients prennent conscience qu’ils sont pénalement responsables de leurs déchets s’ils les jettent à la poubelle. Ces patients sont donc invités à nous contacter s’ils ont des questions, l’association est le relais de l’éco-organisme Dastri en Corse », souligne Nathalie Paoletti - Chargée de mission pour l’association.

La Corse doit rattraper son retard ! Il est lié au fait qu’il n’existait aucun système véritable de collecte avant 2012, alors dans que dans d’autres régions, les pouvoirs publics avaient commencé à mettre en œuvre des filières de collecte régionale. D’autre part, le cahier des charges n’est pas toujours adapté à la géographie corse : par exemple, une distance de 15 km entre chaque officine.

« L’AFD 20 met tout en œuvre pour être le relais de Dastri en Corse, Nous sommes en train de monter une stratégie de communication en collaboration avec cet organisme : nous avons prévu d’intensifier la sensibilisation auprès de nos adhérents lors de nos permanences, mais aussi par mail et sur les réseaux sociaux, ainsi que sur nos stands de prévention et au maximum via les médias. Il faut que tous les patients diabétiques utilisant des seringues dans le cadre de leur traitement connaissent et utilisent les boites jaunes à couvercle vert », appuie Rose Marie PasqualaggiPrésidente de l’association les Diabétiques de Corse.
 

Pour plus d’informations :

Rose Marie Pasqualaggi
Présidente Association les Diabétiques de Corse
rosemarie@lesdiabetiquesdecorse.net
+33 (0) 6 11 04 35 03
 

Nathalie Paoletti
Chargée de mission Association les Diabétiques de Corse
nathalie@lesdiabetiquesdecorse.net
+33 (0) 6 85 32 07 13

www.lesdiabetiquesdecorse.net

Note : les informations mentionnées ont été données par l’association ou l’organisme participant ou organisant cet ou ces événement(s). Pour des raisons multiples, toute modification de dernière minute est toujours possible. Par précaution, téléphonez au(x) numéro(s) indiqué(s).


publicité