publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

S'arrêter de fumer avec patchs, gommes... : Conseils d'une tabacologue

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. janvier 2012)

Interview du Docteur Béatrice Le Maître, tabacologue au CHU de Caen. Elle donne des conseils pratiques...

Peut-on s'arrêter de fumer tout seul ?
C'est le cas pour de nombreux fumeurs. Il suffit bien souvent d’un déclic. Cela dit, arrêter de fumer est une chose. Tenir le coup dans la durée en est une autre. Il faut savoir que la rechute fait partie du sevrage... Dans de nombreux cas, arrêter "seul" s'avère impossible. Il ne faut pas alors hésiter à se faire aider et à se faire suivre. La difficulté ne vient pas d'un manque de volonté. La difficulté est que le tabac est une drogue "dure" pour certains fumeurs. Et puis il y a la question des co- addictions, des terrains dépressifs qui ont besoin d'un accompagnement adapté et prolongé.

Quels sont les pièges de l'arrêt du tabac ?
Le piège principal c’est la tentation de reprendre une cigarette "pour voir", c'est l'environnement, la vie sociale quand il y a beaucoup de fumeurs... Souvent, on arrive assez facilement à arrêter la cigarette. Mais le plus difficile est de se trouver dans une situation de fête ou de stress, sans se rabattre sur la cigarette. Le conditionnement psychologique est puissant et très opérant. Dans ces moments là, il faut se montrer particulièrement vigilant.

Est-ce qu’on peut fumer une cigarette de temps en temps ?
Un fumeur qui a été dépendant ne peut devenir un fumeur occasionnel. S’imaginer que l’on peut gérer une cigarette de temps en temps est un leurre. C’est ça le grand piège. Plus une cigarette ! Une seule cigarette, c’est la porte ouverte à la rechute, même avec beaucoup de volonté.

Comment faire pour éviter cette cigarette ?
Il existe maintenant toute une panoplie de substituts nicotiniques qui peuvent couvrir, aussi bien le besoin de fumer des premiers jours d’arrêt, que l’envie occasionnelle. Il ne faut surtout pas hésiter à s’en servir. C’est toujours mieux qu’une cigarette. Le fumeur reconnaît très vite les situations à risque de reprise de cigarettes : s'y préparer, développer ses propres stratégies de résistance, est toujours très efficace.

Que faire si on est perdu ou si on n'y parvient pas ?
Le mieux est de prendre un rendez-vous dans une consultation spécialisée de tabacologie. Une alternative est d'appeler Tabac Info Service au 0825 309 310 et de demander à être mis en relation avec un tabacologue qui pourra faire le point avec vous, et vous donner des conseils adaptés.

A lire aussi nos dossiers :
> "Tabac : éviter la rechute !"
> Vaincre ses angoisses, phobies et anxiétés !

Dr Béatrice Le Maître, tabacologue au CHU de Caen

Dr Béatrice Le Maître, tabacologue au CHU de Caen


publicité