publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les consultations anti-tabac. C'est pour vous ? : Comment ça se passe ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. septembre 2011)

De l'aide pour arrêter de fumer
Ces consultations anti-tabac sont ouvertes à tout le monde. Elles se situent dans les centres hospitaliers, centres de réadaptation cardiologique, maternités, centres municipaux de santé, d’ addictologie, associations, établissements de thalassothérapie, etc.

Vous ne serez peut être pas forcément accueilli tout de suite par un médecin. D'autres soignants pourront commencer par vous expliquer comment se déroule le sevrage lors de séances d’information qui se déroulent en groupe. Ensuite, les consultations sont individuelles.

Avant de vous rendre dans un centre spécialisé anti-tabac, il est conseillé de vous adresser à votre médecin traitant. Cette consultation est recommandée pour bien suivre le parcours de soins, et obtenir ainsi le meilleur remboursement !

La fréquence des consultations

Le fréquence des consultations est hebdomadaire ou tous les quinze jours, le premier mois. Puis elles s’espacent à une consultation mensuelle. Chez les très gros fumeurs, le suivi dure au minimum six mois jusqu’à plus d’un an. Le coût de la consultation à l’hôpital est de 21 euros, remboursé par l’ assurance maladie. Différents traitements peuvent être proposés en fonction du fumeur, de son "degré" de dépendance, de son état de santé général...

Une adresse près de chez vous

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous communiquer les coordonnées du centre le plus proche ou allez sur le site de l’Office français de prévention du tabagisme. Il existe environ 600 adresses. Un exemple : en Saône-et-Loire, trois consultations sont répertoriées par cet organisme : une à Mâcon, les deux autres à Chalon-s/Saône (une à l’hôpital, l’autre en cabinet privé).

On dit que les délais d’attente sont longs. En fait ils sont variables. Nous avons testé pour vous (en Bourgogne), et nous avons pu avoir un rendez-vous dans les 15 jours.


publicité