publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comment fonctionne une salle de shoot ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. mars 2013)

C'est une première en France : une "salle de shoot" va prochainement ouvrir ses portes à Paris, le gouvernement ayant donné son accord.

Une salle de shoot est en fait une salle de consommation de drogues à moindres risques, où les usagers pourront s'injecter leur produit dans un cadre surveillé.

Il faut faire attention aux mots utilisés : la structure qui va ouvrir à Paris dans les mois à venir est une "salle de consommation et d’injection pour une consommation à moindres risques"... que l'on nomme à tort : "salle de shoot

L'objectif d'une salle de shoot est de toucher les consommateurs de drogues qui sont les plus en marge, et qui ont moins la possibilité d’avoir accès à une consommation encadrée, d’éviter les risques de contaminations, d'infections diverses et variées ( vih, hépatite C, etc...) lorsque l’on consomme dans la rue, ou chez soi...

C’est une première marche pour amener les usagers vers une réduction des risques, vers les soins. Une première étape vers une prise en charge beaucoup plus globale au niveau de la santé, et aussi vers une prise en charge sociale et psychologique, si besoin.

Pourquoi ouvrir une salle de consommation à moindres risques, à Paris ? Comment fonctionne au juste une "salle de shoot" ? Ouvrir un tel espace, n'est-ce pas une façon de légaliser... une substance illicite ? Les réponses dans notre articles.

Auteurs : Marla Gulamo De Morais et Dr Nicolas Evrard.
Consultants experts :
- Céline Debaulieu, association Gaia.

- Dr William Lowenstein, addictologue, directeur général de la Clinique Montevideo.
- Jean-Marie Le Guen, député de Paris et Adjoint au Maire de Paris en charge de la santé publique et des relations avec l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP).
Mars 2013.

Une salle de shoot à Barcelone ©Getty

Une salle de shoot à Barcelone ©Getty


publicité