publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Drogues, alcool, harcèlement : les préoccupations des adolescents

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. juin 2014)

Une enquête réalisée par la fondation Pfizer/Ipsos Santé montre que 89% des adolescents auraient conscience des risques auxquels ils sont exposés dans la vie de tous les jours : drogues, alcool, harcèlement. Malgré cela, trois quart des ados d’aujourd’hui estiment se sentir globalement bien dans leur peau.

La fondation Pfizer a lancé cette année, en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale, l'appel à projet « Prévention Ados : tout un scénario » s’appuyant sur les résultats de l’enquête réalisée. 8 académies se sont mobilisées pour participer à ce projet : 152 lycéens ont répondu à l’appel en écrivant des messages de prévention, afin de sensibiliser tous les adolescents aux conséquences de certains comportements à risque.

Des jeunes informés et impliqués

Selon les résultats de l'enquête, 89 % des adolescents connaissent très bien les risques auxquels ils peuvent être confrontés. Lorsqu'on leur demande de citer les dangers auxquels ils sont confrontés en permanence, les mots les plus souvent utilisés sont : les addictions à 53% (drogue et alcool), la violence à 29% (agressions et racket), l’échec scolaire, et la dépression à 11%.

1 ados sur 5 concerné par l'alcool, les rapports non protégés ou les drogues

Les ados ont donc une bonne connaissance des comportements à risque. Toutefois, certains d'entre eux sont prêts à admettre de les adopter de temps en temps... : 19% des adolescents admettent avoir déjà bu jusqu’à l’ivresse; 13% ont déjà pris des drogues; 11% ont déjà eu des rapports sexuels non protégés. Ce groupe de risques concerne au total 1 adolescent sur 5.
Pour Marie Choquet, psychologue, épidémiologiste, membre du conseil scientifique de la fondation Pfizer et du Jury Adultes : « La vie est faite d’expériences […] Chaque génération a besoin de faire ces expériences qui permettent de grandir. Nos jeunes ne veulent pas d’une vie insipide et conforme, ils ont besoin de se frotter aux risques. C’est l’essence même de la vie ! ».

Nos ados vont bien !

Malgré le contexte difficile dans lequel ils sont en train de grandir, marqué par la crise économique et les problèmes de chômage, 85 % des ados affirment se sentir bien dans leur peau. Ils arrivent à communiquer facilement avec leurs parents et se sentent aidés en cas de problèmes personnels.

Sources :
> Enquête réalisée par Pfizer/Ipsos Santé sur 798 adolescents de 15 à 18 ans entre le 1er et le 14 Octobre 2013.
> Dossier de presse "Adolescence et risques : comment se protéger et protéger les autres ?", Fondation Pfizer, 4 juin 2014.

 

A lire aussi :
> La contraception
> Les addictions
> Alcool et jeunes

 


publicité