publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les jeunes et l’alcool : que peuvent faire les parents ? : Trouver de l'aide

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. juillet 2014)

Si vous n’y arrivez pas, loin de l’abandonner, conseillez-lui de se faire aider.

> Première étape : le médecin de famille (lire l’interview du Dr Anne-Marie Lehr-Drylewicz), c’est un premier relais. L’ adolescent accepte assez facilement d’aller discuter avec son médecin. Mais il peut aussi trouver de l'aide et une écoute auprès de l’ infirmière scolaire.

> Deuxième étape : si l’adolescent a des troubles sévères et souffre d’une « polyaddiction », comme alcool et cannabis, ce qui est le cas pour 11 % des 18-25 ans ou même alcool-tabac et cannabis, mieux vaut s'adresser à une consultation spécialisée dans l’ addiction. Le médecin est souvent un psychiatre.
Tous les hôpitaux n’ont pas ce type de consultations. Aujourd’hui, on compte une vingtaine de services d’ addictologie en France (120 devront être ouverts en 2011, et chacun des 26 CHU devra avoir un pôle réservé, selon le plan de prise en charge des addictions 2007-2011).


publicité