publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cigarette électronique reste en vente libre

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. octobre 2013)

La cigarette électronique ne sera pas statuée comme médicament, viennent d'annoncer les députés européens.

Quelques centaines d'utilisateurs de la cigarette électronique et des représentants des fabricants des e-cigarettes s'étaient réunis hier devant le parlement européen à Strasbourg pour défendre cette liberté de mise sur le maché.

Une nouvelle directive

Les députés européens se sont prononcés ce matin : la e-cigarette restera en vente libre. Ils ont dans leur majorité refusé que la cigarette électronique soit vendue exclusivement en pharmacie. Elle continuera à être accessible dans les boutiques spécialisées ou chez les buralistes. En revanche, elle sera interdite de vente aux mineurs, et ne pourra faire l'objet de publicité.

Des usagers mécontents

La polémique concernant la vente de ces cigarettes aura mobilisé aussi bien des médecins, des utilisateurs, des fabricants, que des pharmaciens. La manifestation d'hier, était l'occasion pour les usagers d'arborer une cigarette électronique aux lèvres en brandissant des pancartes " touche pas à ma vapote " ou encore " non à une réglementation drastique ". Les usagers ont été nombreux à réagir à l'annonce du parlement européen, pour déclarer leur satisfaction.

Une lettre fumante

Qui aurait cru qu'un jour des médecins défendraient corps et âmes la cigarette... ou plutôt la cigarette électronique ? Et, bien c'est chose faite. Une lettre publiée lundi avait créé le buzz, vantant les mérites de ces vaporettes. Dans celle-ci 10 médecins signataires français (cancérologue, cardiologue, tabacologues...) estiment que " des idées fausses se font jour qui limitent la diffusion " de la cigarette électronique " alors que son potentiel en terme de santé publique est réel ". Pour eux c'est un réel outil de sevrage tabagique. Bien qu'elle contienne de la nicotine, la cigarette électronique est exempte des produits néfastes contenues dans une "vraie" cigarette, notamment " le goudron et le monoxyde de carbone ".

Cette polémique aurait-elle montré que la cigarette électronique n'est peut-être pas aussi néfaste qu'on le pensait ?

Source : Lettre "Appel pour la reconnaissance médicale de la cigarette électronique".

 

A lire également :
> Les vrais dangers de la cigarette électronique
>
Cigarettes électroniques: potentiellement cancérigènes
> Test de Fagerstrom : évaluez votre degré de dépendance !


publicité