publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Addictions : s'en sortir ! : Les signes d'alerte

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. septembre 2011)

Le Dr William Lowenstein a répondu aux questions des internautes sur les addictions. Il parle des signes d'alerte pour identifier une addiction...

Anonyme - A partir de quand peut-on considérer qu'il y a addiction (pour l'alcool par exemple) ?
Dr W. L. : En pratique, quand il est devenu impossible d'arrêter sans aide médicale sa consommation alcoolique quotidienne. Pour être plus précis, si on arrive à arrêter tout seul, par exemple un week-end, il faut s'assurer qu'il n'y a pas de troubles majeurs du sommeil, de la relation aux autres, de la pensée... qui signeraient par leur présence un réel manque et donc une possibilité de dépendance. Pouvoir arrêter, et ne pas être mal en arrêtant, permet d'éliminer la crainte d'une alcoolo- dépendance.

Anonyme - Quand dois-je me considérer comme addict ? Quand je ne peux pas m'en passer ? Mais il y a des choses dont je veux me passer sans que je ne me considère addict, par exemple, l'ordinateur.
Dr W. L. : On peut résumer les caractéristiques d'une authentique addiction à quelques phrases : Quand vouloir n'est plus pouvoir ! (vouloir arrêter mais ne plus le pouvoir). Quand savoir (que ce n'est pas bon pour la santé, pour son couple, son travail) n'aide pas plus à pouvoir (réduire ou stopper sa consommation ou son comportement addictif). Quand lors de l'arrêt de la consommation, ou de sa forte diminution, tout va plus mal et "on ne pense qu'à ça".

Dr William Lowenstein, médecin addictologue

Dr William Lowenstein, médecin addictologue


publicité