publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'adolescence et ses problèmes : La schizophrénie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. septembre 2012)

Cette maladie est fréquente, concernant en France environ 600 000 personnes. Elle se déclare souvent chez le jeune adulte, à la sortie de l'adolescence, au moment où l'on finit ses études et on envisage son avenir professionnel. La vie quotidienne devient difficile pour une personne schizophrénique, le rapport aux autres, prendre des décisions, contrôler ses émotions.

Les symptômes de la schizophrénie se définissent par des hallucinations, des voix dans la tête, des accès de paranoïa, des troubles de la cohérence du langage et du raisonnement. Des signes plus diffus sont la démotivation, le repli sur soi, des troubles psychomoteurs.
Les causes de la schizophrénie sont difficiles à déterminer de façon tranchée. Il y aurait une part de génétique et un rôle de l'environnement familial. A noter qu'une consommation de hashish pourrait "accélérer" la survenue de cette maladie.

 

Nos conseils :

Voici quelques indicateurs à prendre en compte :

  • Un repli anormal sur soi, pas de sortie, pas d'ami,
  • Une chute durable des résultats scolaires et un absentéisme,
  • Une profonde et constante dévalorisation de soi,
  • Des accès violents, des fugues,
  • Des problèmes d'argent (peut-être liés à l'achat de drogues),
  • Une perte de poids rapide et importante, surtout chez les adolescentes.

 

A lire aussi :
Savoir détecter une schizophrénie
Quand emmener mon enfant chez un psy ?
Les jeunes et l'alcool : que peuvent faire les parents ?

 

Sources :
> Les adolescents français face à l'alcool - 2001, bulletin d'information en économie de la santé.
> Questions d'économie de la santé, n° 75, janvier 2005. Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie.
> La Vie en désordre, voyage en adolescence, Professeur Marcel Rufo (Éditions Anne Carrière).


publicité