publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ce qui inquiète les ados aujourd’hui : L’avenir de leur pays et la politique

Publié par : Elide Achille (13. septembre 2012)

Publi-communiqué

Durant ces années difficiles, les jeunes (ou les ados) se posent également des questions sur le tournant que va prendre la France, sans trop de convictions. « Je vais voter pour la première fois cette année, mais je ne sais pas pour qui. Ce sera un vote par défaut, car je ne crois pas du tout aux politiques. Ils ne pensent pas une seule seconde aux jeunes alors que nous sommes leur avenir », s’agace Jean.

« Je parle politique à table avec ma famille, comme bon nombre de mes amis », révèle Camille, 17 ans, « je ne suis pas encore en âge de voter, mais je me pose des questions comme celle sur les retraites : on n'est pas encore entré sur le marché du travail que tout le monde nous dit qu'on va devoir travailler toute notre vie ».

L'avis de l'expert

« Dans les années 80 et 90, période où sont nés les jeunes d'aujourd'hui, les sociétés européennes et la France, en particulier, se sont confrontées à la mondialisation. Cette domination économique reléguant la politique au second plan et donc à une certaine forme d'impuissance a créé, chez les jeunes, un relatif désenchantement par rapport aux utopies politiques », justifie la sociologue Monique Dagnaud.


publicité