publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Sucre : les nouvelles recommandations de l'OMS

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. mars 2014)

Les quantités de sucre qu'on consomme ne devraient pas dépasser 5 % des apports caloriques journaliers conseillés.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a lancé une consultation publique afin de redéfinir les lignes directrices sur les apports en sucre, l'un des principaux responsables des problèmes d'obésité et de diabète dans le monde.

Réduire les apports en sucres

Selon la recommandation de l'OMS de 2002, les sucres devraient représenter moins de 10% des apports caloriques journaliers. Maintenant l'OMS voudrait baisser ce pourcentage à moins de 5%.

Selon ces nouvelles lignes directrices sur les apports en sucre, un adulte ayant un index de masse corporelle (IMC) normal ne devrait pas consommer plus que 25 grammes de sucre par jour, l'équivalent d'environ 6 cuillères à thé.

De quels sucres parle-t-on ?

On parle de tous les types de sucres : le glucose, le fructose, le sucrose (ou sucre de table), mais aussi les sucres naturellement présents dans le miel, les jus de fruits, les sirops, etc.

Les plus difficiles à " contrôler " sont sûrement les sucres ajoutés, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas présents naturellement dans les aliments transformés.

Par exemple, selon l'OMS, une " canette de soda sucré contient jusqu'à 40 grammes (environ 10 cuillères à thé) de sucre. "

Comment participer à la consultation publique ?

Les personnes intéressées peuvent participer à cette consultation publique à travers le site internet de l'OMS (en anglais) du 5 au 31 mars.

Source : Consultation publique concernant le projet de lignes directrices de l'OMS sur les apports en sucre, Note de l'OMS à l'intention des médias, 5 mars 2014.

A voir : 10 règles pour une alimentation saine et équilibrée

A lire aussi :
> Le sucre
>
Êtes-vous accro au sucre ?
> Le fructose

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité