publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le thé, notre allié santé ?

Publié par : rédaction Onmeda (11. avril 2017)

© Shutterstock

Boisson réconfortante venue d’Asie, le thé a conquis la planète et se voit attribuer une longue liste de vertus. Ainsi, sa consommation entraîne des effets plutôt positifs sur la santé, mais il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Le thé et ses nombreuses teintes

Parmi les multiples variétés de thés consommés dans le monde, on peut déjà distinguer deux groupes principaux :

  • Les thés faiblement oxydés

Cette catégorie comprend les thés verts, jaunes ou blancs. Leur taux d’oxydation est faible car ils reçoivent peu de traitements après la cueillette.

  •  Les thés fermentés

Le thé noir, le plus connu et le plus consommé dans les pays occidentaux, subit une oxydation complète en fermentant dans une pièce chaude et humide. Il est aussi plus riche en caféine que les thés de teintes claires.

  • Le thé Oolong

Le thé Oolong, appelé aussi « bleu-vert », se situe à mi-chemin entre les thés peu oxydés et ceux fermentés. En effet, son processus d’oxydation a été interrompu avant la fin.
 

Un thé pour maigrir ?

Très prisé depuis quelques années, le thé vert jouit d’une excellente réputation. Grâce à sa teneur très importante en flavonoïdes, de puissants antioxydants, il pourrait lutter contre les radicaux libres, substances néfastes pour les cellules de l’organisme.

Entre autres bienfaits, on prête au thé vert un effet anti-cancer. Cependant, cette propriété n’est pas encore attestée de manière indiscutable.

À contrario, une étude* sur le thé blanc, réalisée par une équipe de chercheurs de l’université de l’Oregon, semble présenter plus de résultats que le thé vert contre certains types de cancer.

Le thé vert est aussi renommé pour favoriser la perte de poids. Toutefois, les recherches menées sur ce sujet ont apporté des conclusions controversées. Si un amaigrissement a pu être constaté chez des buveurs de thé vert, il demeure modeste.

En raison de sa teneur en oxalate et en caféine, le thé reste déconseillé en cas de présence de certaines affectations, notamment en cas de calculs rénaux, goutte ou d’insomnie.

Malgré son intérêt, cette boisson sera consommée à petites doses.

En images : 10 règles pour une alimentation saine et équilibrée

* ScienceDaily.com
Auteur : Véronique Michelan

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Les bienfaits du gingembre
> Le tiny tea : vous connaissez ?
> Grossesse : faut-il se méfier de la caféine
> Le régime détox : purifions notre corps !
> Le café pour prévenir la maladie d’Alzheimer ?
> Cancer du côlon : le curcuma efficace pour le soigner ?
> Sucrer autrement, c'est possible !
> Alimentation trop acide : retrouvons notre équilibre acido-basique

 

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité