publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Acide urique : Les signes d'une augmentation de l'acide urique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. août 2013)

Certains symptômes peuvent inciter le médecin à prescrire une prise de sang pour rechercher une augmentation du taux d'acide urique, une hyperuricémie.

En cas de calcul urinaire, le médecin effectue un bilan dans lequel il demande - entre autres - le dosage de l'acide urique dans le sang.

En cas d'une douleur articulaire située sur le pied (gros orteil), à un genou, le médecin peut aussi demander une prise de sang pour doser l'acide urique. Cette douleur articulaire peut être le symptôme d'une crise de goutte confirmée par un taux élevé d'acide urique.

Il peut aussi y avoir des manifestations cutanée (concrétions sous la peau) appelées "tophus goutteux".

Il arrive aussi qu'aucun signe ne révèle l'élévation de l'uricémie. Et c'est une prise de sang qui peut l'identifier.

Les causes de l'acide urique trop élevé


L'acide urique peut être trop élevé pour différentes raisons, et en particulier médicamenteuse. En effet, certains médicaments peuvent augmenter l'uricémie (comme des médicaments diurétiques prescrits pour traiter une hypertension artérielle ou une insuffisance cardiaque). L'aspirine peut également augmenter le taux d'acide urique dans le sang.

Les autres causes sont essentiellement métaboliques, liées à des facteurs héréditaires qui engendrent une difficulté à éliminer l'acide urique (parfois en raison d'une élimination insuffisante par les reins).

Un taux trop élevé d'acide urique peut être généralement prise en charge par un médecin généraliste. Si cette hyperuricémie n'est associée à aucun autre symptôme particulier, ni pathologie spécifique, le traitement nécessite de suivre certains conseils diététiques et de prendre des médicaments (contre l'hyperuricémie). Pour des cas plus complexes, des bilans plus sophistiqués peuvent être prescrits. Et il peut être conseillé de consulter un rhumatologue, un néphrologue, un urologue ou un dermatologue... en fonction de l'organe touché.

Sources et notes :
> Moreland LW and al, treatment for hyperuricemia and gout ? New England Journal of Medicine 2005 ; 353:25 - 05 -7.



publicité