publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Coloscopie : Préparation à la coloscopie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. juillet 2013)

Même si la coloscopie s'effectue très rarement sous anesthésie générale, une consultation auprès d'un anesthésiste est obligatoire avant l'examen, car des produits anesthésiants seront délivrés au patient (sans perte de connaissance) au début de la coloscopie.

Pour bien voir l'intérieur du colon, il faudra que celui-ci soit vide. Aussi, 3 jours avant l'examen, il est demandé au patient de ne pas manger d'aliments contenant des résidus (fruits, légumes, fibres...). Puis la veille, en soirée et le matin très tôt avant l'examen, le patient devra boire une solution hypertonique pour vider le colon. Un moment assez peu agréable... mais indispensable.

La personne doit boire au total entre 3 et 4 litres de cette solution (en fonction de sa corpulence). Le patient doit se rendre à jeun à l'hôpital ou la clinique où se pratique la coloscopie.

Comment se passe l'examen ?


L'examen se pratique en ambulatoire. Le patient entre à l'hôpital le matin, pour sortir quelques heures plus tard. Il ne pourra pas conduire une voiture lui-même en sortant (en raison des produits d'anesthésie).

Le patient a généralement une anesthésie générale très légère, et le gastro-entérologue introduit un fibroscope dans le rectum pour le monter vers le colon. Cet appareil est muni d'une mini-caméra et d'une lumière permettant au médecin de voir l'intérieur du colon. Pendant l'intervention, le médecin regarde un écran qui projette les images provenant de la mini-caméra du fibroscope.

Ainsi, il pourra visualiser les éventuelles anomalies présentes à l'intérieur du colon, et avoir une bonne idée du diagnostic. Mais, en cas de lésion, pour être certain du diagnostic, le médecin doit faire un prélèvement (biopsie) pour l'envoyer ensuite à un laboratoire d'analyse.

En cas de polype, par exemple, le médecin pourra l'enlever (en fonction de sa taille, de sa localisation).

Ainsi donc, une coloscopie peut être réalisée dans un objectif diagnostic, mais aussi thérapeutique (en enlevant des polypes risquant de dégénérer en cancer).



publicité