publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La coloscopie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. juillet 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

La coloscopie est un examen qui permet de visualiser l'intérieur du rectum et du colon. Il est généralement demandé quand surviennent des symptômes digestifs anormaux, et en particulier la présence de sang dans les selles.

En quoi consiste la coloscopie ?


Un fin tuyau muni en son extrémité d'une mini-caméra et d'une lumière froide est introduit par les voies naturelles, c'est-à-dire par l'anus. Cet examen est réalisé par un médecin gastro-entérologue. Il visualise tout l'intérieur du colon (gauche, transverse et droit jusqu'au caecum).

Durant une coloscopie, le médecin cherche la présence éventuelle d'anomalie, comme des diverticules, des tumeurs (polypes, cancer...). En cas d'anomalie, il est souvent possible d'enlever la lésion (en partie ou en totalité) qui sera ensuite analysée en laboratoire.

Quand réaliser une coloscopie ?


Cet examen est indiqué quand l'appareil digestif présente certains symptômes. Il s'agit d'un moyen très fiable pour visualiser et comprendre ce qu'il se passe dans le tube digestif.

L'indication la plus courante est de réaliser une coloscopie après avoir faire un test de dépistage de cancer du colon (à partir de 50 ans) qui recherche la présence de sang dans les selles. Si ce test est positif, il faudra effectuer une coloscopie.

Dans les autres cas, le médecin pourra prescrire une coloscopie en fonction des plaintes exprimées par le patient : douleurs abdominales épisodiques, sang dans les selles, épisodes de diarrhées qui persistent, épisodes de constipation récente, etc. Après un examen clinique, et d'éventuelles autres explorations spécifiques (prise de sang, échographie), une coloscopie peut être prescrite.



publicité