publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dépistage du cancer du sein : Le dépistage organisé

Publié par : Dr. Ada Picard (11. octobre 2016)

Aujourd'hui, un dépistage du cancer du sein est organisé et proposé pour toutes les femmes âgées de plus de 50 ans, sans symptôme ni facteur de risque particulier.

Ce dépistage est gratuit, entièrement pris en charge par l'Assurance maladie. L'objectif est de détecter un éventuel cancer à un stade très précoce afin d'augmenter ses chances de guérison. Et du même coup permettant des traitements généralement moins lourds.

Il a été prouvé qu'un dépistage du cancer du sein effectué chez un pourcentage suffisant de femmes de plus de 50 ans, fait baisser la mortalité par ce cancer d'environ 20%.

Toute femme âgée de 50 à 74 ans reçoit à son domicile, tous les deux ans, une invitation pour se rendre dans un centre de radiologie de son choix (liste des centres habilités envoyés avec l'invitation).

Si une patiente de 50 ans a effectué une mammographie il y a moins de deux ans, il ne sera pas nécessaire d'en refaire une tout de suite. Il suffit d'indiquer la date de cet examen sur le coupon réponse reçu avec le courrier : une prochaine invitation vous sera envoyée deux ans après cette date.

Mammographie : tout ce qu'il faut savoir
Pour commencer, il faut prendre rendez-vous avec un radiologue agréé. Il est préférable que cette date soit en dehors de la période des règles (si elles sont encore présentes). Pour que l'examen soit pris en charge par l'Assurance maladie sans avance de frais de la part de la patiente, il est important de présenter le courrier qui a été adressé. Les femmes portant des prothèses mammaires peuvent aussi se soumettre à cet examen.

Sur place, une radiographie des deux seins (mammographie), de face et de profil, sera effectuée. L'examen est réalisé avec un appareil radiologique spécifique, appelé mammographe. Deux plaques compriment le sein pour effectuer deux clichés, en exerçant une pression qui dure quelques secondes. Cette pression peut être désagréable, mais elle n'est pas dangereuse pour la poitrine.

Le médecin étudie immédiatement les clichés et fait une première analyse. Il réalise ensuite une palpation des seins pour détecter des éventuelles anomalies qui peuvent parfois ne pas être visibles à la mammographie. Si les seins de la patiente sont denses, il peut décider d'effectuer une échographie. Si aucune lésion n'est détectée, une seconde analyse des clichés sera effectuée par un autre radiologue (on parle de double lecture), ce qui ne veut pas dire qu'il y a nécessairement une anomalie. Le compte-rendu est ensuite envoyé au médecin traitant et à la patiente.

Les résultats
Les résultats définitifs de la mammographie sont communiqués à la patiente par courrier, dans un délai d'environ deux semaines.

En cas de dépistage négatif, la patiente conservera les clichés de l'examen, qui devront être présentés dans deux ans, à l'occasion de la prochaine mammographie.



publicité