publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Electromyogramme - EMG

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. avril 2013)

L'électromyogramme (EMG) est un examen médical qui permet d'étudier le fonctionnement des nerfs et des muscles, d'ailleurs on parle plus exactement d'électroneuromyogramme. C'est un examen essentiel pour établir ou pour confirmer un diagnostic.

En quoi cela consiste ?


Le médecin place des électrodes sur la peau ou (plus rarement) dans le muscle. En pratique, il s'agit de poser sur la peau un genre de patch ou un petit anneau métallique relié à l'appareil. Il est parfois nécessaire d'enfoncer une très fine aiguille (quasiment indolore) dans la peau, pour atteintre des fibres musculaires.

L'EMG permet d'enregistrer et d'analyser la conduction de l'influx nerveux dans certains nerfs jusqu'à un muscle. Cette analyse porte sur les nerfs moteurs, sur les nerfs sensitifs et sur les muscles.

Dans quels cas ?


En raison de la survenue de certains symptômes, le médecin peut être amené à prescrire un électromyogramme : si la personne perçoit des fourmillements qui se répètent ou qui persistent, ou encore d'autres anomalies de la sensibilité ; si la personne éprouve certaines difficultés motrices au niveau d'une main, d'une jambe, d'un pied... Par exemple, si une personne présente les symptômes évocateurs d'un syndrome du canal carpien, un EMG sera demandé pour éventuellement envisager une intervention chirurgicale.

Bien entendu, c'est après avoir examiné le patient et après avoir pensé à différents diagnostics que le médecin propose d'effectuer un électromyogramme.

C'est le médecin généraliste ou plus particulièrement un neurologue ou un rhumatologue qui demandent généralement un électromyogramme.



publicité