publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La ferritine

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. septembre 2013)

La ferritine est le reflet des réserves de fer dans l'organisme. Son taux varie selon plusieurs paramètres et son dosage n'est utile que dans certains cas. Explications.

Qu'est-ce que la ferritine ?


La ferritine est une protéine de réserve du fer. Elle permet de le stocker dans l'organisme et d'en réguler l'absorption au niveau de l'intestin. La ferritine ne doit pas être confondue avec la transferrine dont le rôle est de transporter le fer vers les cellules de l'organisme (particulièrement les globules rouges) et de piocher dans les réserves en cas de besoin.

Le rôle de la ferritine


La ferritine assure un rôle de stockage. En cela, elle indique la quantité de fer dans l'organisme. Attention, lorsque l'on dose la ferritine, on ne dose pas le fer ! Il s'agit de deux molécules différentes.

Le dosage dans le sang de la ferritine s'appelle la ferritinémie.

Quoi doser et dans quels cas ?


Généralement, on estime qu'un dosage (par simple prise de sang) de ferritine permettrait de dépister des carences martiales ( manque de fer dans les globules rouges). En réalité, c'est le dosage en fer qui renseignera sur cette éventualité.

Le manque ou l'excès de ferritine ne se « sent » pas physiquement, même si les personnes en hypoferritinémie (ferritine basse) éprouvent une plus grande fatigabilité.

Différentes situations peuvent inciter le médecin à demander un dosage de la ferritine :
> Vous avez une anémie. Pour savoir si elle provient d'un manque de fer, le plus simple est de le doser. Si vos résultats indiquent un taux de fer trop bas, il faut savoir si cela est lié à un déficit de fer dans les réserves, ou si cela est à cause d'une inflammation. Pour trancher, on peut procéder à un dosage de ferritine : si le fer et la ferritine sont bas, cela indiquera un manque de fer dans le sang. Si la ferritine est augmentée, il s'agit d'une inflammation.

> Vous souhaitez savoir si vous avez un excès de fer : dans ce cas, il faut doser le fer et la transferrine. Si une femme possède un taux de fer élevé avec un rapport fer/transferrine supérieur à 45 %, on peut suspecter une hémochromatose (un trop plein de fer).

> Vous souhaitez vérifier l'efficacité d'un traitement pour contrer une carence en fer. Doser la ferritine servira à mesurer vos réserves. Tant qu'elles restent basses, cela signifie qu'il faut continuer le traitement.



publicité