publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Gamma GT : des enzymes du foie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. août 2015)

Les Gamma GT sont des enzymes qui transportent les acides aminés, les constituants des protéines, en fonction des besoins des cellules.

Elles sont présentes essentiellement dans le foie, mais il y en a aussi dans la rate, les reins, et aussi dans les vésicules séminales, en moindre quantité. Les Gamma GT sont les glutamyl-transpeptidases ou gammaglutamyl-transférases.

Les Gamma GT (ainsi que d'autres enzymes hépatiques) reflètent (et permettent ainsi d'évaluer) une partie de l'activité des cellules du foie. Elles sont de ce fait un bon indicateur des maladies du foie.

Les valeurs de référence


Les femmes ont des valeurs plus faibles que celles des hommes, et elles augmentent chez des personnes âgées, généralement à partir de 60 ans.

La fourchette à ne pas dépasser se situe en général pour les hommes autour de 50-60 UI/l ; et pour les femmes autour 30-40 UI/l.

Chaque laboratoire ayant ses propres valeurs de référence, il peut exister des « petites » différences sur ces valeurs maximales. De toute façon en cas d'anomalie, le médecin demandera de confirmer les résultats par une autre prise de sang.

Une baisse des Gamma GT, n'est pas un indice pathologique. En revanche, elles augmentent en cas d'alcoolisme (c'est la cause la plus fréquente en France), d'obésité, d'hypertriglycéridémie, de maladies des voies biliaires, et beaucoup de pathologies concernant le foie (la cirrhose, les fibroses, les cancers et les hépatites qu'elles soient infectieuses ou médicamenteuses). L'usage de nombreux médicaments interfère aussi sur le métabolisme hépatique et peut induire une augmentation des Gamma GT. C'est le cas de certains médicaments contre la tension artérielle, des antidiabétiques, des contraceptions orales, des barbituriques, des somnifères...



publicité