publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hémoglobine glyquée - HbA1c : Les valeurs normales

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. janvier 2014)

Si la glycémie apporte une information à un instant donné, l'hémoglobine glyquée indique, quant à elle, une moyenne sur trois mois. Le dosage doit donc être effectué quatre fois par an chez une personne souffrant d'un diabète.

Valeur normale chez une personne non diabétique
Le chiffre est donné en pourcentage. La norme se situe entre 4 et 6%, si vous n'êtes pas diabétique.

La correspondance avec la glycémie moyenne est la suivante :
> Hémoglobine glyquée 6% = glycémie à 1,2g/ml

> Hémoglobine glyquée 7% = glycémie à 1,5g/ml

> Hémoglobine glyquée 8% = glycémie à 1,8g/ml

> Hémoglobine glyquée 9% = glycémie à 2,1g/ml

Valeur normale en cas de diabète
> Pour une personne souffrant d'un diabète de type 2 (c'est-à-dire, chez un patient traité par diététique, par comprimés ou insuline), le taux de HbA1c doit s'approcher de 7%.

> En cas de diabète de type 1 (insulino-dépendant traité d'emblée par des injections d'insuline), le taux de HbA1c doit s'approcher de 7%.

Si l'hémoglobine glyquée donne une information importante pour la surveillance du diabète et son traitement, d'autres paramètres biologiques seront bien sûr analysés par le médecin.

Pourquoi ces objectifs à 6,5% ou 7% ?
Il est bien évident que le but de l'équilibre du taux de glycémie est de pouvoir éviter les complications liées au diabète.

Ces complications sont nombreuses et parfois très sévères, en particulier sur le système cardiovasculaire, avec un risque d'hypertension artérielle, d'artérite, d'infarctus et d' accident vasculaire cérébral, avec aussi un risque de lésions micro-angiopathiques. C'est-à-dire, des lésions sur les petits vaisseaux de la rétine ou des reins.

Un diabète mal équilibré risque d'engendrer assez rapidement des complications rénales, et notamment une insuffisance rénale, des problèmes cutanés (plaies aux pieds), des problèmes de vue, etc.


publicité