publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hémoglobine glyquée - HbA1c: Pour être aidé et guidé

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (09. janvier 2014)

Attention, l'hémoglobine glyquée n'est en rien un mouchard ! Elle n'est pas une sorte de surveillant qui indiquerait, malgré vous, au médecin, si vous n'avez pas bien suivi votre régime. Au contraire. Il faut se servir de l'hémoglobine glyquée comme d'un guide.

Puisque l'hémoglobine glyquée est une mémoire, elle vous sert à vous, autant qu'au médecin, pour comprendre ce qui s'est passé ces dernières semaines. Le dosage de l'hémoglobine glyquée correspond à une moyenne qui vous permet de bien suivre l'équilibre de votre diabète. Quand vous êtes à 8%, vous pouvez considérer que vous avez 1,8 g/l, en moyenne. Il faudra donc chercher à quel moment vous avez effectué des écarts, pourquoi, etc.

L'hémoglobine glyquée peut-elle remplacer la glycémie ?


Sûrement pas ! La glycémie (contrôlé par le lecteur en se piquant le bout d'un doigt) correspond au dosage quotidien ou pluri-quotidien. C'est l'indication de votre glycémie, à l'instant T. Les deux dosages sont en fait parfaitement complémentaires.
Avec l'hémoglobine glyquée, vous avez votre moyenne, sur une durée.

Avec la glycémie, vous allez chercher à quel moment "ça peut déraper".

Un exemple : chez le patient souffrant d'un diabète de type 2, la meilleure glycémie est celle de 17 heures. Si vous ne testez que celle-ci, elle ne peut pas refléter votre équilibre journalier. Vous pouvez avoir une bonne glycémie à 17 heures, et une hémoglobine glyquée élevée, en proportion. C'est tout simplement parce qu'à certains moments de la journée, votre glycémie s'est élevée et que vous ne le savez pas. Grâce à cet indice (d'hémoglobine glyquée élevée), vous allez donc faire des dosages à d'autres moments de la journée, en particulier après les repas et, découvrir là où le bât blesse. Ainsi vous pourrez arriver à un meilleur équilibre pour vous éviter des complications.

L'hémoglobine glyquée sert donc avant tout à bien équilibré votre diabète et à éviter ainsi les complications liées à cette maladie.

Auteur : Sylvie Charbonnier
Consultant expert : docteur Claude Colas, diabétologue.

Sources et notes :
> Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2, recommandation pour la pratique clinique, Haute autorité de santé, janvier 2013.



publicité