publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hémoglobine glyquée - HbA1c

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. janvier 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

L'hémoglobine glyquée est aussi appelée hémoglobine glycosylée, ou encore Hb1Ac. Derrière ces noms et immatriculation barbares, se cache le meilleur moyen de surveiller sa glycémie, son équilibre glycémique, sur une période de plusieurs mois. Trois mois, exactement.

C'est grâce à l'hémoglobine glyquée que l'on peut - quand on souffre de diabète -  évaluer l'efficacité des traitements et de les corriger, les adapter au besoin. Alors comment ça se passe ? Comment s'en servir ? On vous explique tout.

A quoi ça sert ?

Quand on est diabétique, le contrôle régulier de la glycémie est absolument indispensable. C'est le seul moyen d'adapter et de trouver le meilleur traitement. Seulement voilà, si l'on se contentait des glycémies quotidiennes, il faudrait faire le calcul, à chaque mesure, pour déterminer à peu près l'équilibre glycémique sur une plus longue période et ainsi établir une moyenne (à noter que des programmes informatiques permettent de le faire, en entrant les résultats de ses contrôles glycémiques quotidiens).

Les biologistes ont donc trouvé le moyen de calculer le taux moyen du glucose dans le sang, grâce à l'hémoglobine glyquée que l'on appelait autrefois hémoglobine glycosylée.

Le diabète : 10 infos à connaître !

A lire aussi :

> Groupe sanguin : système ABO, facteur rhésus...
> Le caryotype : à quoi ça sert ?
> Les globules blancs (leucocytes)
> Les globules rouges (hématies)

Auteur : Sylvie Charbonnier
Consultant expert : docteur Claude Colas, diabétologue.


publicité