publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

IRM : L’IRM cérébrale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. juillet 2014)

L'IRM cérébrale a permis d'énormes progrès dans l'exploration du cerveau et dans le traitement de nombreuses maladies neurologiques.
Bien sûr, elle peut être demandée pour rechercher une tumeur, une malformation cérébrale, un anévrysme, une thrombose... ou devant des signes neurologiques qui orientent vers une pathologie cérébrale.

Aujourd'hui, on utilise aussi l'IRM cérébrale fonctionnelle : celle-ci permet de visualiser des fonctions du cerveau : de voir par exemple quelles zones du cerveau sont en activité quand la mémoire est utilisée, quelles sont celles qui fonctionnent quand le patient fait du calcul mental... le champ d'investigations est immense.

A retenir


L'IRM n'est pas un examen irradiant et mis à part les contre-indications dues au port d'objets métalliques, elle est largement indiquée.
On obtient des images de très bonne qualité et ceci permet de faire des diagnostics très précis. Les traitements sont d'autant mieux adaptés.
Aujourd'hui, en France, on manque encore d'appareils et dans certaines régions, les délais d'attente sont parfois longs. L'examen reste d'un coût élevé.

Source : Centre de Référence sur les Agents Tératogènes.



publicité