publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mammographie : A partir de quel âge ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. novembre 2016)

En France, le dépistage dit "organisé" est proposé à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. Chaque femme reçoit chez elle un courrier l'invitant à effectuer une mammographie. Il est recommandé de pratiquer une mammographie tous les deux ans : ces dépistages sont gratuits, entièrement pris en charge par l' Assurance maladie. Dès 50 ans, toute femme reçoit à son domicile un courrier l'invitant à effectuer cet examen dans un centre de radiologie agrée. Effectuer une mammographie par ce dépistage organisé est sûrement la solution à privilégier, car si un premier radiologue ne détecte rien à l'analyse des clichés radiographiques, un contrôle réalisé par un second radiologue est effectué. Par ailleurs, les appareils radiographiques utilisés pour le dépistage organisé doivent répondre à des critères de qualité stricts.

A côté de ce dépistage organisé, des femmes effectuent à titre individuel ce dépistage, et parfois avant avant l'âge de 50 ans. A noter que la grande majorité des experts estiment inutile de pratiquer cette mammographie de manière systématique avant 50 ans. En effet, à 40 ans, les seins sont encore très denses et très opaques à la radiographie, et les résultats sont donc moins fiables. La visibilité est moindre.

Avant l'âge de 30 ans, les spécialistes considèrent que la mammographie ne donne que peu de résultats visibles. De plus, effectué sur une femme trop jeune, l'examen peut s'avérer dangereux. Il est en effet déconseillé d'irradier un sein trop jeune, encore en plein développement. Cela dit, ces risques véritables ne sont pas prouvés.


À partir de quel âge dans les familles à risque ?

Un sujet à risque est une femme a dans sa famille une ou plusieurs personnes très proches (mère, soeur) qui ont développé un cancer du sein. En fait cela dépend plus précisément de la taille de la famille, de l'âge de survenue du cancer (avant 50 ans ou après), et du nombre de cancers du sein ou de l'ovaire survenus dans la famille.

En fonction de ces données, une consultation d'oncogénétique pourra être conseillé par le médecin, et éventuellement une prise de sang à la recherche de gènes de prédisposition et une surveillance par des mammographies répétées peuvent être prescrites.

Attention : La mammographie ne détecte pas tous les états pathologiques. Les lésions pré-cancéreuses ne sont détectables qu'à partir d'une certaine taille. Il peut arriver aussi, très rarement, que des cancers qui évoluent malheureusement rapidement se développent entre deux mammographies de contrôle (on parle de cancer de l'intervalle).



publicité