publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plaquettes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

© Jupiterimages/iStockphoto

Les plaquettes, ou thrombocytes, sont des éléments essentiels du sang. Elles jouent un rôle dans la coagulation du sang, et aussi dans l'immunité dans une certaine mesure. Elles correspondent à une famille de cellules importantes, à côté des globules rouges et des globules blancs.

Origine et fonctions des plaquettes


Elles naissent de la moelle osseuse, à partir des cellules appelées les mégacaryocytes. Ces cellules se fragmentent pour donner naissance aux plaquettes qui passent dans la circulation sanguine où leur durée de vie est très courte (7 à 9 jours).

Les plaquettes n'ont pas de noyaux cellulaires, donc ce ne sont pas vraiment des cellules. Cela explique d'ailleurs leur durée de vie courte. Elles sont de très petite taille : de 2 à 5 microns.

Leur taux normal des plaquettes dans le sang est compris entre 150 000 et 400 000/mm3.

Elles jouent un rôle dans le coagulation. Ainsi, en cas de baisse importante des plaquettes dans le sang, la patient peut être en grand danger d' hémorragie soudaine et spontanée.

Analyse des plaquettes


La mesure du nombre des plaquettes s'effectue de manière systématique quand le médecin demande un bilan sanguin (par une simple prise de sang). On mesure aussi le nombre de globules rouges, de globules blancs, et souvent aussi la VS, la CRP... et d'autres composants biochimiques ( sucre, cholestérol...).

Cette analyse des plaquettes fait partie du bilan standard. Il est important de détecter un éventuel problème de plaquettes, jouant un rôle primordial dans le sang.

Le médecin peut aussi demander une analyse des plaquettes (et un bilan de coagulation) quand certains signes surviennent, comme des saignements spontanés, l'apparition de taches rouges sombres sur le corps (purpura).



publicité