publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Protéine C réactive (CRP) : CRP élevée

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. février 2017)

En dehors de cas pathologiques, la CRP peut être modérément élevée au cours de la grossesse ou en cas d'obésité. Sinon, elle est le reflet d'un état inflammatoire d'origine variable.

Quelles maladies avec une CRP élevée ?

En général, l'augmentation de la protéine C réactive est liée à une infection bactérienne aiguë, sans informer de la localisation de cette dernière. La protéine C réactive peut également s'élever dans des maladies auto-immunes ou rhumatologiques, ou en cas de cancer. Cependant, certaines maladies auto-immunes comme le lupus ou le syndrome de Gougerot-Sjögren n'entraînent pas d'augmentation de la CRP.

Les infections virales ont peu d'incidence sur la quantité de CRP. De ce fait, en cas d'infection avérée sur le plan clinique, une CRP très élevée va orienter le diagnostic vers une infection bactérienne.

Comme on l'a dit, c'est en fonction des autres paramètres analysés dans la prise de sang et de l'examen clinique du patient, que le médecin peut orienter, voire établir un diagnostic. Parfois pour comprendre pourquoi la protéine C réactive est élevée, d'autres examens (d'imagerie médicale) sont indispensables.

Traitement pour corriger une protéine C réactive élevée

On ne traite pas une augmentation de la CRP mais bien sa cause. Si elle est causée par une infection bactérienne, on va prescrire des antibiotiques. Sous traitement de cette maladie, la CRP diminue et se normalise plus ou moins rapidement. La protéine C réactive permet également d'évaluer l'efficacité du traitement et de dépister une éventuelle rechute.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !

A lire aussi :

Maintenant ça suffit : 5 choses à (ne pas) faire avec les antibiotiques !
Tout savoir sur les groupes sanguins 
Maladies auto-immunes : tous nos articles



publicité