publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Protéine C réactive (CRP)

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. février 2017)

© Shutterstock

La protéine C réactive que l'on connaît également sous le nom de CRP, est une protéine dont le taux s'élève dans le sang en cas d'inflammation. Cette inflammation peut-être causée par une maladie infectieuse, inflammatoire, tumorale, etc.

La CRP un marqueur biologique précoce de l'inflammation. Attention, car il peut cependant exister une inflammation avec une CRP normale. La protéine C réactive est fabriquée par le foie et secrétée dans le sang.

Comment doser la protéine C réactive ?

La protéine C réactive, prélevée par une prise de sang, est dosée dans un laboratoire d'analyse médicale. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Son dosage permet de mettre en évidence une inflammation. La protéine C réactive n'est pas spécifique d'une maladie particulière. Pour affiner le diagnostic, le médecin demande habituellement le dosage de la VS (ou vitesse de sédimentation) en même temps que le dosage de CRP. 

Si la protéine C réactive (CRP) est inférieure à 6 mg par litre (variable selon le laboratoire), cela signifie qu'il n'y a pas de processus inflammatoire. L'augmentation peut être modérée à très importante. Le taux de CRP reflète assez bien le dégré d'inflammation.

Dans l'immense majorité des cas, on dose dans le sang d'autres composants, comme les globules blancs (leucocytes), les globules rouges (hématies), et d'autres élements biochimiques : minéraux, enzymes de certains organes... En fait la prescription de la prise de sang dépend des renseignements que cherchent le médecin pour établir un diagnostic.  Chez l'enfant, la protéine C réactive est importante pour orienter le diagnostic en cas de fièvre, par exemple.

Le résutat du dosage de la CRP s'obtient rapidement. Au bout de quelques heures, le médecin peut être informé.

Que faire en cas de CRP élevée ?

Lorsqu'un médecin prescrit une CRP, c'est qu'il cherche une augmentation de la la protéine C réactive, qui témoignerait d'un syndrome inflammatoire. La cause peut être une infection, une maladie auto-immune, une tumeur, etc. Mais il arrive aussi que la CRP soit légèrement augmentée sans qu'il n'y ait de véritable maladie.

C'est au médecin prescripteur d'interpréter le résultat de la protéine C réactive, en fonction des informations cliniques qu'il a recuillies du patient, et des autres paramètres de l'analyse de sang.
Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !
Auteur : Ladane Azernour Bonnefoy

Consultant Expert : Docteur Stéphane Vignes, chef du service de Lymphologie de l'hôpital Cognacq-Jay, Paris.





publicité