publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Scanner ou tomodensitométrie : Les appareils et la technique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. octobre 2014)

La salle d'un scanner est constituée d'une table d'examen qui coulisse à travers un gros anneau émetteur de rayons X. Une partie de la salle est séparée de la zone principale par une vitre plombée derrière laquelle est situé un tableau de bord et d'où les personnes voient le patient, parlent avec lui et dirigent la machine.
Le patient entre dans la salle et s'allonge sur la table. Une infirmière lui pose un petit cathéter (tuyau) dans une veine du bras pour pouvoir injecter facilement, si nécessaire, le produit de contraste.
Comme la machine fait un peu de bruit, il est parfois proposé un casque qui diffuse de la musique.
Le patient a une sonnette dans la main pour appeler si besoin au cours de l'examen.
On lui demande de ne pas bouger pendant tout l'examen et c'est important pour obtenir des images de qualité.

Les précautions à prendre


Les précautions sont celles de la radiologie en général, en particulier chez les femmes enceintes chez qui l'irradiation doit être minimale.
Si le patient présente une allergie à l'iode, il faudra la prévenir par une prémédication et la prise d'un anti- allergique au cas où un produit de contraste iodé doit être injecté.
Après l'examen, il est conseillé de boire beaucoup d' eau pour éliminer le produit de contraste.

En général, le patient rencontre le radiologue à la fin de l'examen, celui-ci lui explique globalement ce qu'il a pu voir, mais un examen plus approfondi des images est nécessaire pour conclure ; un compte-rendu définitif sera adressé au médecin prescripteur du scanner.



publicité