publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le cycle menstruel : les modifications de température

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. décembre 2015)

Chez la femme, on observé une modification de sa température lors de son cycle menstruel :

Le jour de l'ovulation correspond à la température la plus basse du cycle.

Après l'ovulation, la température corporelle augmente d'environ 0.5°C pendant la phase lutéale. Puis la température diminuera, s'il n'y a pas eu fécondation (rencontre entre un ovule + spermatozoïde).

L'analyse de ces variations de la température corporelle est à l'origine d'un mode de contraception naturel, basé sur la mesure quotidienne de la température : la méthode thermique.

Le principe consiste à relever la température corporelle tous les matins (avant de se lever, à la même heure) pour établir ce qu'on appelle la courbe de température. En suivant cette courbe, il est possible d'identifier les jours féconds de la femme : en effet, lorsque la température corporelle de la femme augmente de à 0.5°C, cela signifie que la femme est en période d'ovulation.

Mais soyons clair : cette méthode de contraception basée sur l'analyse des modifications de la température corporelle n'est pas fiable. Si on veut un moyen de contraception efficace, mieux vaut choisir une autre solution : stérilet, patch ou pilule contraceptive, etc.

A l'inverse, pour les femmes désirant une grossesse et qui ont du mal à être enceinte, l'analyse des modifications de température peut aider à savoir quand avoir un rapport sexuel, et connaître la période où la fécondité serait la plus favorable.

Pour en savoir plus sur la date d'ovulation, lire aussi notre dossier :
       Etre enceinte : quelle est la période la plus favorable ?

 

La maturation des follicules

L'ovulation qui se produit chaque mois, environ tous les 28 jours, se fait selon un processus très spécifique au niveau ovarien. Dans les ovaires, plusieurs follicules co-existent, mais un seul sera sélectionné pour devenir le follicule mûr qui se rompra lors de l'ovulation.

Le follicule éclate le 14ème jour du cycle en moyenne, sous l'effet d'une montée brutale des hormones FSH et LH. Il libère l'ovocyte mûri devenu ovule qui quitte l'ovaire pour se rendre dans la trompe correspondante (pour une éventuelle fécondation avec un spermatozoïde).

 

La régulation des cycles menstruels


Le cycle menstruel est sous la dépendance d'hormones : les oestrogènes et la progestérone sécrétées par les ovaires. Ce sont elles qui régulent les cycles menstruels, mais il faut savoir que le fonctionnement de ces hormones ovariennes est lui-même sous le contrôle d'hormones libérées par le cerveau, comme la FSH ou la LH sécrétées par l'hypophyse, une petite glande située à la base du cerveau.

 
Pour mieux comprendre, voici un aperçu des organes sexuels internes de la femme :

Les organes sexuels internes de la femme

Les organes sexuels internes de la femme




A lire aussi nos dossiers :
> Les organes génitaux féminins
> Les règles (la menstruation)
> Comment calculer la date d'ovulation et la période de fertilité ?
> Les troubles des règles


publicité