publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'éjaculation féminine

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. janvier 2014)

L'éjaculation féminine est un sujet assez mystérieux. Des médecins ont beau s'intéresser à la question, des zones d'ombre et des interrogations subsistent encore.

De quoi s'agit-il ?

L'éjaculation féminine est l'expulsion d'un liquide pendant l'orgasme de la femme lors d'un rapport ou d'une stimulation. Les contractions péri-vaginales expulsent par l'urètre un liquide plus ou moins abondant. Cette expulsion est parfois comparée à une éjaculation.

Seulement entre 10% et 40% des femmes déclareraient avoir déjà eu cette expérience lors d'un orgasme.

Quel est le liquide évacué ?

Le mystère demeure encore en partie sur cette question, et les avis divergent. Ce que l'on sait sur l'éjaculation féminine, est qu'il ne s'agit ni d' urine (crainte de nombreuses femmes confrontées à l'éjaculation féminine), ni de sperme... bien sûr, ni de secrétions sexuelles (d'origine vaginale ou utérine).

L'éjaculation féminine correspond à un liquide de couleur claire qui va du translucide au blanc, sans odeur.

La quantité évacuée est très variable d'une femme à l'autre. Elle va de l'équivalent d'une cuillère à café à celui de plusieurs cuillères à soupe.

Lorsque le jet expulsé est extrêmement puissant, on parle alors de « femme fontaine ».

 

Les explications avancées

Certains médecins avancent que les glandes de Skène qui sont situées des deux côtés de l'urètre (au niveau de la sortie de l'urètre - méat), seraient à l'origine de l'éjaculation féminine. Ces glandes seraient assimilées à une sorte de prostate (comme chez l'homme). La sécrétion du liquide évacué lors de l'éjaculation féminine proviendrait de ces appendices.

A noter cependant que certaines femmes ne seraient pas dotées de ces glandes.

Une stimulation vaginale ou clitoridienne peut provoquer cette éjaculation féminine.

Bien entendu, l'éjaculation n'a aucun caractère obligatoire, ni automatique. Elle ne survient que chez certaines femmes, et lorsque celles-ci sont détendues et sont prêtes à accepter sans retenue l'orgasme et le plaisir.

 

A lire aussi nos dossiers : 
> L'excitation sexuelle chez la femme
> L'orgasme féminin
> Et l'éjaculation chez l'homme ?


publicité