publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'éjaculation

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. avril 2016)

Chez l'homme, l'orgasme s'accompagne de l'éjaculation, c'est-à-dire l'expulsion de sperme par l'urètre. Ce sont les stimulations répétitives du pénis au moment des rapports sexuels ou lors de la masturbation qui sont à l'origine du réflexe éjaculatoire.

Le processus de l'éjaculation

La stimulation du pénis déclenche la sécrétion des glandes séminales et de la prostate. Ce fluide s'accumule dans l'urètre prostatique qui peut en contenir plusieurs millilitres. Ce liquide spermatique est composé bien sûr de cellules reproductrices masculines (des spermatozoïdes) et de liquide séminal. Puis, l'éjaculation proprement dite s'accomplit en deux phases intimement liées.

  • Dans un premier temps, les canaux déférents, les vésicules séminales et la prostate se contractent et expulsent le sperme vers la base de l'urètre (urètre postérieur). Cela provoque une tension de cette région et l'homme sent qu'il atteint le point de non-retour. L'éjaculation est imminente.
  • Ensuite c'est l'expulsion du sperme. Les muscles situés autour de la base de la verge et de l'anus se contractent, s'accompagnant des sensations voluptueuses de l'orgasme. C'est l'éjaculation. Chaque éjaculat est généralement de 1 à 4 ml.

L’éjaculation est distincte de l’érection. Il est possible d’avoir des éjaculations sans érection, mais aussi des orgasmes sans éjaculations (en cas d'éjaculation rétrograde par exemple - reflux du sperme vers la vessie qui peut survenir après une opération de l'adénome de la prostate).

Le temps moyen avant la possibilité d’une nouvelle éjaculation est généralement de 30 à 45 minutes. Mais chaque homme est différent. Après éjaculation, le pénis doucement perd son érection et il est peu probable que deux éjaculations se produisent à la suite.

Il est important de rappeler que par l'éjaculation, la transmission de certaines maladies peut se faire par la contamination de virus par exemple, comme le Sida, l'hépatite B, parmi les plus graves. D'où l'importance d'avoir des rapports protégés (préservatifs) tant que l'on a pas de rapport stables avec une personne de confiance qui a effectué les bilans de santé nécessaires.

Les troubles de l'éjaculation

Il est aussi possible pour l'homme adulte d'éjaculer sans orgasme, ce qui est le cas pour les éjaculateurs précoces notamment.

Différents troubles de l'éjaculation existent :
  • L'éjaculation prématurée (ou précoce),
  • L'anéjaculation (absence de sperme),
  • L'éjaculation douloureuse (douleurs ressenties lors de l’éjaculation),
  • L'éjaculation rétrograde (reflux du sperme vers la vessie),
  • L'éjaculat peut contenir du sang (on parle d'hémospermie), ou peut être infecté (ce qui est très rare aujourd'hui - on parle de pyospermie). Bien entendu, l'avis d'un médecin est nécessaire dans ces cas.

En dehors de ces problèmes liés à l'éjaculation qui demandent des solutions spécifiques, beaucoup d'hommes sont attentifs et parfois préoccupés par une meilleure maîtrise du moment de l'éjaculation...


publicité