publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'érection

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. avril 2014)

© Jupiterimages/Hemera

Le phénomène de l'érection est orchestré par le cerveau. Lors de l'excitation sexuelle (par la vue, le toucher, l'odeur, le son), des signaux de stimulation sexuelle apparaissent dans le cerveau.

Ces signaux descendent jusqu'à la verge en passant par la moelle épinière, puis les nerfs érecteurs. Ces nerfs sont directement liés aux artères et aux corps caverneux du pénis.

Sous l'effet de ces signaux, les corps spongieux du pénis, situés sur la partie inférieure, se gorgent de sang tout comme les 2 cylindres de corps caverneux qui, chacun traversé par une artère profonde, assurent la rigidité de l'érection. Le reflux du sang est bloqué par la contraction des muscles situés à la base du pénis.Les muscles du périnée jouent également un rôle dans arrimant solidement la verge à l'abdomen.

Les troubles de l'érection

La dysfonction érectile désigne l'incapacité, constante ou récidivante, à obtenir ou à maintenir une érection permettant un rapport sexuel. Les causes psychologiques sont fréquentes (culpabilité, anxiété, honte, peur), mais il faut envisager aussi une cause physiologique et consulter un médecin, éventuellement un urologue. L'erreur fréquente consiste à croire que tout se passe dans la tête. Les hommes souffrant de diabète et de maladies cardiaques, de même que les fumeurs, sont particulièrement sujets à une dysfonction sexuelle. Une dépression s'accompagne souvent de troubles de l'érection.A noter encore que ertains médicaments, type antidépresseur, tranquillisants, médicaments pour les troubles cardiaques, peuvent interférer sur le mécanisme de l'érection.

En cas de baisse d'érection (dysfonction érectile) différentes solutions peuvent être proposées. Parmi les plus courantes : des médicaments (des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5) sont aujourd'hui très souvent prescrits. Il existe de nombreuses formes galéniques de ces médicaments qui viennent en aide aux hommes souffrant d'un problème d'érection. alors d'un réel secours.

Du côté de la femme, la règle numéro 1 est d'éviter les démarques désobligeante du type « tu ne me désires plus »... La « panne sexuelle » est moins un problème de désir que de transmission du désir. Voyez le bon côté des choses : ces pannes sont l'occasion d'améliorer les préliminaires et de découvrir d'autres moyens de stimulation. Enfin, si le problème persiste, encouragez votre partenaire à consulter un médecin.

Le priapisme est une érection indépendante d'une excitation sexuelle. Elle est provoquée par des troubles neurologiques ou par certaines maladies. Le mécanisme de reflux du sang est perturbé ; le sang stagne donc dans le pénis. Un priapisme prolongé est extrêmement douloureux et peut avoir de graves conséquences. Une opération chirurgicale est nécessaire si le traitement médical s'avère inefficace.

 

A lire aussi nos dossiers :
> Viagra, Cialis... c'est pour qui au juste ?.
> Des témoignages sur les problèmes d'érection et l'avis d'un médecin spécialiste.
> Troubles de l'érection : quelles sont les causes ?


publicité