publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La phase folliculaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. février 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

La phase folliculaire correspond à une période spécifique du cycle hormonal de la femme : la première partie du cycle. La fin de cette phase va déterminer l'ovulation.

Première partie de cycle


La phase folliculaire correspond à la première partie du cycle féminin. Elle dure environ 10 jours (du 4ème au 14ème jour) de chaque cycle, pour un cycle total de 28 jours. Cette phase débute à la fin des règles (qui durent environ 4 jours). Comme son nom l'indique, durant la phase folliculaire, les follicules présents dans les ovaires et contenant les ovules (ou ovocytes), vont se développer. Au 14ème jour, un follicule qui arrive à maturité va émettre un ovule qui va ainsi sortir de l'ovaire. C'est l'ovulation.

En cas de rapport sexuel, un spermatozoïde pourra alors féconder l'ovule.

Au niveau de l'endomètre (de la muqueuse de l'utérus), on constate une prolifération des cellules. Après les règles, la muqueuse utérine recommence à s'épaissir. On parle aussi de phase proliférative.

A noter que si le cycle de la femme dure plus longtemps (plus de 28 jours), cette phase folliculaire est plus longue. Pour un cycle de 35 jours, par exemple, la phase folliculaire dure environ 20 jours.

Du côté des hormones


Les hormones jouent un rôle majeur dans le cycle féminin, et bien sûr durant la phase folliculaire.

D'un point de vue hormonal, cette phase se caractérise par la sécrétion d'oestrogènes par les ovaires et plus précisément par les follicules ovariens. Cette sécrétion hormonale augmente de façon progressive, et s'élève fortement vers le 12-13ème jour du cycle, pour rebaisser ensuite.

La libération des oestrogènes dépend des hormones sécrétées par l'hypophyse (une petite glande de la base du cerveau) qui vont agir sur les ovaires. Ces hormones hypophysaires vont intervenir sur le fonctionnement des ovaires.

Ainsi, l'hormone FSH (hormone folliculo-stimulante) va stimuler les follicules ovariens, pour assurer leur développement et pour que l'un d'entre eux devienne mature.

L'augmentation de sécrétion de l'hormone FSH associée au pic de sécrétion de LH (Luteinizing hormone) provenant aussi de l'hypophyse, provoquent l'ovulation.

La progestérone est sécrétée plus tard par les ovaires, durant la deuxième moitié du cycle.

Le cycle hormonal de la femme (et en particulier la phase folliculaire) a été longuement étudié par les biologistes, médecins... Cela a permis, en particulier, de mettre au point certains modes de contraception, comme la pilule.

Ces connaissances ont aussi permis de mettre au point des traitements pour lutter contre les problèmes de baisse de fertilité.


publicité