publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La phase lutéale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. octobre 2014)

© Jupiterimages/AbleStock.com

La phase lutéale correspond à la deuxième moitié du cycle chez les femmes.
Que se passe-t-il durant cette période ? Quel est le rôle des hormones à ce moment ? Pourquoi la phase lutéale est-elle si importante si une grossesse est programmée ?

Les différentes phases du cycle

Le cycle féminin qui commence le premier jour des règles comprend physiologiquement deux phases : la phase folliculaire puis la phase lutéale, de durées similaires et séparées par l'ovulation

Pendant la première phase, dite phase folliculaire, un follicule (contenu dans un des ovaires) va croître, murir, et finir par se rompre en laissant échapper un ovule. C'est l'ovulation qui survient au milieu du cycle. Durant cette première phase du cycle, tout en se développant, le follicule fabrique des hormones : les oestrogènes.

Après l'ovulation, la deuxième phase du cycle se met en place : la phase lutéale...

Que se passe-t-il lors de la phase lutéale ?

La phase lutéale comporte 2 phases : 
- La phase de transformation glandulaire du 15ème au 21ème jour : sous l'action combinée des oestrogènes et de la progestérone, qui vient d'apparaître après l'ovulation, les glandes présentes dans l'épaisseur de la muqueuse utérine deviennent plus importantes. 
- La phase de sécrétion glandulaire du 22ème au 28ème jour : les glandes et de petites artères se sont développées dans la muqueuses.

Voici comment ça se déroule exactement :

Après l'ovulation, un follicule se rompt, se modifie et forme une sorte de petite glande appelée corps jaune.

En plus des oestrogènes le corps jaune sécrète alors la progestérone, hormone de la maternité, qui a pour fonction essentielle de préparer l'endomètre à la nidation de l'embryon.

En cas de fécondation (rencontre d'un spermatozoïde avec un ovule), le corps jaune continue ses sécrétions d'hormones permettant à la grossesse de bien se mettre en place.

Sans fécondation, la durée de vie du corps jaune est limitée à douze jours, après lesquels il involue et disparaît. Les taux hormonaux chutent, les règles surviennent. En fonction de l'ovulation, la durée de la phase lutéale peut être plus courte.

Quels effets ont les hormones ovariennes sur l'endomètre ?

Durant la première partie du cyle (phase folliculaire) sous l'influence des oestrogènes, la muqueuse utérine s'épaissit progressivement. Et les glandes du col du l'utérus produisent la glaire cervicale, un liquide clair et visqueux, indispensable à l'ascension des spermatozoïdes vers l'ovule.

En seconde partie de cycle, c'est-à-dire lors de la phase lutéale, sous l'influence de la progestérone, la muqueuse de l'utérus se transforme et s'apprête à recevoir l'oeuf (en cas de fécondation entre un spermatozoïde et l'ovule). La glaire cervicale s'épaissit et devient imperméable aux spermatozoïdes (qui ne pourront plus se diriger vers l'utérus).

En l'absence de fécondation, la desquamation progressive de la muqueuse de l'utérus sur quelques jours constituera les règles (ou menstruation).

Pour comprendre mieux, voici  une présentation schématique de l'ovulation et des règles :

Auteur : Dr Nicolas Evrard
Consultant expert : Dr Alain Tamborini, gynécologue.



publicité