publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les testicules : Le testicule gonflé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. octobre 2015)

Il arrive qu’un testicule soit gonflé, plus volumineux que son voisin. En plus de cette augmentation de taille, le testicule peut être douloureux, ou rouge et plus chaud. En réalité, ce n’est pas forcément le testicule lui-même qui est augmenté de volume, mais ce qui l’entoure, le scrotum.

Les causes d’une bourse augmentée de volume peuvent être très nombreuses, car, comme on l’a vu précédemment, elle contient de très nombreux éléments (épididyme, albuginée, cordon spermatique, vaginale…) qui peuvent être à l’origine d’un problème. Par ailleurs, les testicules étant situés sous le bassin et l’abdomen, des organes ou des tissus situés au-dessus risquent de glisser et de s’immiscer à l’intérieur du scrotum.

Ainsi, chez l’homme, en cas de hernie inguinale, il arrive qu’une petite partie des intestins s’engage vers le scrotum. C’est la hernie inguino-scrotale, ce qui donne l’aspect d’un testicule gonflé.

Bien sûr après un traumatisme, le testicule peut aussi se trouver très gonflé (avec parfois un hématome, ou hématocèle).

En cas de torsion testiculaire, la bourse se trouve augmenté de volume, mais le symptôme qui prédomine est la douleur. Le traitement souvent chirurgical doit être rapide au risque que le testicule ne se nécrose, et meurt.

En cas d’inflammation aiguë de l’épididyme (épididymite), la bourse peut être fortement augmentée de volume et fait mal. La douleur est assez vive et pulsatile. Il existe une infection bactérienne de l’épididyme, généralement liée à une infection vénérienne.

L’hydrocèle provoque également un gonflement de la bourse. Du liquide se trouve dans le scrotum. Les feuillets (la vaginale) qui entourent le testicule se retrouvent remplis de liquide. Le médecin doit rechercher l’existence d’une infection locale, d’une épididymite ou d’un cancer du testicule. Une opération chirurgicale peut être indiquée pour faire disparaître l’hydrocèle.

Une dilatation locale d’une veine, engendrant une varicocèle, va provoquer une déformation du scrotum qui peut être augmenté de volume. Il correspond à une sorte de varice localisée sur la veine spermatique, sur le cordon spermatique. Le plus souvent le problème survient du côté gauche. Il peut être à l’origine de trouble de la fertilité chez l’homme.

Un testicule gonflé peut être dû aussi à un kyste sur le cordon spermatique, ou sur l’épididyme.

Le diagnostic lié à un testicule augmenté de volume est plus ou moins évident en fonction des symptômes et de l’examen clinique réalisé par le médecin. Mais parfois des examens complémentaires peuvent être nécessaires (échographie, scanner, prise de sang…). C’est généralement un urologue qui prend en charge le problème. En cas d’hernie inguino-scrotale, c’est un chirurgien digestif qui peut effectuer l’intervention chirurgicale nécessaire.


publicité