publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tous les conseils pour avoir une belle poitrine : se masser

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. avril 2016)

Conseils de la sage-femme

Massez-vous les seins tous les jours !

Rien de mieux pour en prendre soin et préserver leur beauté. Voici comment faire :

  • Réchauffez dans le creux des mains une petite quantité de produit (huile, lait...), puis appliquez doucement sur les seins, sous les aisselles et jusqu’à la base du cou.
  • Stimuler (avec le bout des doigts) le point situé au niveau du sternum à hauteur des mamelons en faisant des petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Levez un bras, et avec les doigts (de la main opposée), faites des cercles sous l’aisselle en accentuant l’appui lorsque vous remontez.
  • Une main à plat sous le sein, dessinez avec le plat de la main le signe de l’infini (un huit) tout autour des seins.
  • Pétrissez doucement les seins, puis les faire rouler sur le muscle pectoral dans de grands mouvements lents et circulaires (sauf en cas de grossesse ou d' allaitement).

Pour en savoir plus, lisez l'interview de Valérie Supper, sage-femme :
 

Interwiew de la sage-femme

Le massage pour " redessiner " ses seins ? On peut rester sceptique...

On peut changer d’avis en le testant quotidiennement sur un cycle (28 jours) et se rendre compte des bénéfices qu’il engendre. Dans ma pratique, je constate qu’il peut harmoniser la forme des seins et préserver une certaine tonicité ; je suis convaincue de ses bienfaits.

Comment le massage agit-il ?

Il redynamise à la fois la circulation sanguine et lymphatique. Et cela profite à tous les tissus qui composent le sein : de la peau, aux structures glandulaires, aux fascias. Il agit sur 2 fronts : les toxines sont mieux éliminées, et les cellules mieux « nourries » en oxygène et nutriments. Au fil du temps, on a une action remodelante (et anti-âge si on y associe des mouvements musculaires des pectoraux et des peauciers).

Faut-il masser " à sec " ou avec une huile massage ?

Avec une huile, la main glisse mieux... C’est plus agréable. Et plus efficace par la présence des oméga 3, 6 et 9 contenus dans les huiles pressées à froid ! En effet, le massage optimise la pénétration des principes actifs du cosmétique (lipides, antioxydants...). Je conseille de le faire sous la douche avec une crème douche grasse ou après la douche : sur une peau encore humide avec une huile plutôt qu’avec un lait qui sera moins nutritif.

L'auto-massage s'adresse plus particulièrement à qui ?

A toutes les femmes ! L’auto-massage est bénéfique dès l’apparition de la poitrine... Pratiqué régulièrement, quotidiennement, il permet de préserver la tonicité de la poitrine. Il est particulièrement indiqué pour soulager et limiter les tensions mammaires liées aux variations hormonales que sont la grossesse, l’ allaitement, ou le syndrome prémenstruel.

Il y a des contre-indications ?

Si la femme constate une modification des tissus mammaires, elle doit suspendre son massage et prendre rendez-vous avec son médecin. Si une femme a des antécédents médicaux au niveau de sa poitrine, elle doit voir avec son médecin si le massage est indiqué.

Justement pendant l'allaitement, que faut-il faire ?

Prévenez l’engorgement en effectuant régulièrement des moulinets des bras. Avant la tétée, alternez des enveloppements chauds et frais afin de relancer le flux de la lymphe, du sang et du lait. Lorsque le lait se trouve bloqué (souvent à cause du stress), le massage aréolaire par la stimulation des récepteurs sensitifs adresse une information à l’ hypophyse recréant le reflexe d’éjection du lait. Pratiquez-le allongée (avec une serviette à portée de main). Détendez la zone par l’effleurage du sein, puis effectuez des petits cercles tout autour du mamelon jusqu’à ce que le lait perle (2 à 3 mn au moins).

Veillez à n’appliquer que des produits totalement inoffensifs pour bébé, car ils passent dans le lait : une huile d’allaitement destinée à favoriser la lactation ou, à défaut, une huile d’amande douce bio, ou même d’olive bio.

Quid des vergetures ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les très jeunes femmes y sont plus sujettes. La peau n’est pas mature avant 20 ans et risque de se « marquer » plus facilement. Par ailleurs, une grossesse, ou des variations de poids importantes risquent de favoriser des vergetures. En gros, il faut limiter les prises de poids, nourrir la peau et masser la poitrine, et les zones à risque tous les jours. Les vergetures apparaissent souvent les 15 derniers jours de grossesse... Massez-vous deux fois par jour ,le dernier mois.

Valérie Supper, sage-femme

Le conseil de Valérie Supper, sage-femme : " L’auto-massage est bénéfique dès l’apparition de la poitrine... Pratiqué régulièrement, quotidiennement, il permet de préserver la tonicité de la poitrine."




publicité