publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Calvitie : bientôt une solution au problème ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. octobre 2013)

Il a fallu quarante ans de recherches infructueuses pour enfin voir des résultats ! Ce lundi, a été dévoilé le bilan d'une équipe de l'université de Columbia pour la recherche sur la calvitie : ils sont parvenus à faire repousser des cheveux en laboratoire. Une avancée phénoménale pour les chercheurs.

Les follicules pileux
C'est grâce à des cellules humaines réimplantées sur la peau de souris que la production de follicules pileux a été possible.
Le Dr Angela Christino, professeur de dermatologie à l'Université Columbia de New York et co-auteur de l'étude parue dans les comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS), explique "cette méthode permet de développer un grand nombre de follicules en utilisant des cellules du derme papillaire provenant d'une centaine de donneurs de cheveux". Cette technique pourrait rendre la greffe de cheveux accessible aussi bien aux hommes qu'aux femmes.

Des recherches encore nécessaires
Sept personnes ont fait les tests pour cette recherche. Après quelques jours de cultivation en laboratoire des cellules papillaires, celles-ci ont été insérées entre le derme et l'épiderme d'un fragment de peau humaine et réimplantées sur le dos de souris. Dans cinq des sept tests, la greffe a été capable de produire de nouveaux cheveux.

Les chercheurs de l'étude préconisent cependant une suite des recherches pour que cette technique puisse être testée chez des humains.

Source: Communiqué du PNAS, lundi 21 octobre 2013

A lire également:
> Implants capillaires: stop à la calvitie
> La calvitie


publicité