publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chute des cheveux chez la femme : la chute de cheveux passagère

Publié par : Clémentine Fitaire (02. mars 2011)

La chute de cheveux diffuse passagère :  c'est quoi ?

Une chute de cheveux diffuse passagère est nommée effluvium télogène, car elle accélère le passage du cheveu à la phase télogène (phase de chute). Ce type de chute concerne les pertes de cheveux occasionnelles ou réactionnelles qui surviennent suite à un changement brutal ( accouchement, régime alimentaire strict avec un risque de carence) ou à un choc (stress, deuil, dépression...).

Comment se présente-t-elle ?

Elle se caractérise par une chute de cheveux diffuse sur l’ensemble du cuir chevelu, aiguë mais passagère. De plus, elle est réversible, c'est-à-dire que les cheveux repousseront spontanément et totalement.

Les causes de la chute de cheveux passagère 

Les causes provoquant cette chute de cheveux diffuse et heureusement passagère sont les suivantes :

- Une chute de cheveux saisonnière : également appelée « effluvium physiologique ». A l’automne par exemple, il semblerait que les cheveux tombent davantage que le reste de l’année.

- Une carence alimentaire : la chute des cheveux est parfois due à un manque de vitamines et de minéraux, il peut donc être conseillé de suivre une cure de complémentation alimentaire, à base de vitamine B, de fer, de zinc... pour en limiter l’importance.

- Le stress, la fatigue : être trop stressé, ce n’est pas bon pour la santé ! Et pour les cheveux non plus... En effet, tous les troubles d’ordre psychologique comme le stress, la dépression, le deuil, la fatigue, peuvent entraîner une chute des cheveux.

- La chute de cheveux post-partum : comme cela est expliqué précédemment, les hormones jouent un rôle essentiel sur la durée de vie de nos cheveux. Pendant la grossesse, le taux d’oestrogènes augmente considérablement et agit généralement de façon bénéfique sur les cheveux en stimulant leur croissance. Après l'accouchement, ce taux va brutalement diminuer, et entraîner alors une chute plus ou moins importante de cheveux. Mais cette alopécie est passagère, et un traitement local sous forme de lotion permet d’en réduire la gravité.

- L'utilisation de produits capillaires trop agressifs.

Les solutions

Tout d’abord, le médecin procèdera à un examen clinique général. Il observera aussi le cuir chevelu de la patiente, et procédera éventuellement à des examens complémentaires comme un dosage hormonal.

Différentes solutions seront alors proposées s'il s'agit rien de particulier n'est retrouvé et s'il s'agit bien d'une chute de cheveux passagère :

> Application d’une lotion capillaire spécifique à base de vitamines qui peuvent avoir un effet bénéfique. Le produit s’applique directement à la surface du cuir chevelu.

> Une cure de compléments alimentaires peut parfois être indiqué en cas de chute des cheveux. On peut recommander des compléments alimentaires à base de vitamine B, fer, zinc, oligo-éléments, sels minéraux...

Attention, cependant, de ne pas vous ruiner en produits et lotions pas toujours utiles. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien. Et surtout si cela ne se solutionne pas, n'éhistez pas à reconsulter.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ? Rendez-vous dans nos FORUMS Soins de cheveux ou Perte de cheveux et calvitie ! Ou posez vos questions à un professionnel dans notre FORUM Un expert vous répond !


publicité