publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La coloration

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. novembre 2010)

© Jupiterimages/iStockphoto

La coloration permet de mettre en valeur le teint de la peau, de souligner la couleur des yeux, de personnifier une coupe de cheveux.

Plusieurs types de coloration existent ; vous choisirez la vôtre en fonction de l'effet souhaité. Un coiffeur coloriste sera votre meilleur guide.

 

La coloration permanente

Elle permet de changer radicalement de couleur, soit en la fonçant, soit en l'éclaircissant. Elle associe l'eau oxygénée, qui décolore le cheveux, à l'ammoniaque, qui facilite la fixation du colorant. Pour modifier une couleur 2 teintes au-dessous de la base, une décoloration préalable est nécessaire (on dilue la mélanine à l'aide de produits oxydants).

La coloration permanente permet de couvrir la totalité des cheveux blancs.

L'entretien des racines se fait toutes les 4 à 6 semaines. Sachez qu'il faudra attendre la repousse des cheveux pour récupérer votre couleur naturelle, car l'action du produit contenu dans une permanente dure.

Avant toute première coloration, pratiquez un test d'allergie 24 heures auparavant, en mettant une goutte de produit au creux du poignet.

 

La coloration « ton sur ton » ou semi-permanente

Cette coloration faite à base d'une oxydation plus subtile et légère que la coloration permanente, sans ammoniaque, permet d'embellir la couleur naturelle en lui apportant reflets et brillance. Elle se contente de colorer le cheveux, sans toucher aux pigments ; elle est donc moins agressive.

Elle couvre les cheveux blancs jusqu'à 50%, mais ne permet pas d'éclaircir les cheveux.

Les brunes pourront obtenir des reflets auburn, acajou, violine ; les blondes des reflets dorés, chocolatés, miel.


publicité