publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le tatouage au jagua, un tattoo temporaire et naturel ?

Publié par : rédaction Onmeda (11. mai 2017)

© Shutterstock

Depuis quelques temps, vous songez à vous faire tatouer mais vous avez peur de sauter le pas, vous craignez de vous lasser du motif et de devoir passer par la case détatouage ? De plus en plus populaires, les tatouages temporaires intriguent, notamment celui au jagua censé être naturel et tenir deux semaines.

Changements physiques (variation de poids et d’élasticité de la peau), couleurs qui virent, difficulté à le faire enlever : se faire tatouer est une décision qu’il faut mûrement réfléchir ! Face à cet engagement, on voit fleurir de nombreuses options temporaires comme le tatouage au henné ou le tatouage au jagua supposé être naturel.

Et comme toute nouveauté, le jagua apporte son lot de questions :

Qu’est-ce que le tatouage au jagua ?
Comment est réalisé le tatouage au jagua ?
Quelle est la durée de vie d’un tatouage au jagua ?
Le tatouage au jagua est-il vraiment naturel ?
Tatouage au jagua et tatouage au henné : quelles sont les différences ?
Quels sont les avantages du tatouage au jagua ?
Quels sont les inconvénients du tatouage au jagua ?
Quels sont les risques du tatouage au jagua ?

Qu’est-ce que le tatouage au jagua ?

Le jagua ou jagwa est une plante issue de la forêt amazonienne. La rumeur voudrait qu’elle soit utilisée depuis des millénaires par les populations locales.

Cette plante produit un fruit dont le jus devient bleu foncé, presque noir au contact de la peau. C’est ce jus, transformé en gel, qui est utilisé pour réaliser les fameux tatouages au jagua.

Comment est réalisé le tatouage au jagua ?

A l’instar du tatouage au henné, le tatouage au jagua se réalise à l’aide d’une seringue très fine. Rassurez-vous, le produit n’est pas injecté ! Une seringue est utilisée afin d’obtenir des contours nets et des motifs précis et jolis.

Si vous le faites vous-mêmes, portez des gants afin d’éviter les tâches sur les doigts.

Une fois le tatouage au jagua terminé, il convient de le laisser sécher à l’air libre entre 30 minutes et 1 heure, puis, de le recouvrir entièrement de sparadrap médical afin que les pigments accrochent bien à la peau.
Le temps de pause recommandé est de trois heures, durant lesquelles il faut éviter les frottements et le contact avec l’eau.

Après, vous pouvez retirer la protection puis rincer votre tatouage au jagua avec de l’eau et du savon.
Très colorant, il ne faut pas laisser le jagua tel quel sur votre peau car il risque de baver (et donc de gâcher votre motif) voire de tâcher vos draps si vous le faites avant d’aller vous coucher.

Ne vous inquiétez pas, la couleur du jagua se développe en plusieurs heures. S’il est très clair sur le coup, il deviendra bleu très foncé à noir en quelques heures.

Quelle est la durée de vie d’un tatouage au jagua ?

Selon plusieurs sites spécialisés dans le tatouage au jagua, ce dernier tiendrait en moyenne deux semaines.

Tout comme le tatouage au henné, la version au jagua ne disparaît pas comme par magie. Les couleurs se fanent, certaines zones disparaissent, d’autres pèlent : bref, il passe par des phases peu jolies avant de partir complètement.

Les pigments s’estompant avec le renouvellement cellulaire de la peau (les fameuses peaux mortes), il est recommandé de réaliser un gommage avant de se faire tatouer au jagua afin que ce dernier dure plus longtemps, c’est le cas avec le tatouage au henné ou l’autobronzant.

Le tatouage au jagua est-il vraiment naturel ?

C’est la question que l’on est en droit de se poser. Malheureusement, il n’existe pas de réponse universelle dans la mesure où les revendeurs de kits pour tatouage au jagua et les salons de tatouage au jagua sont nombreux.

Certains veillent à utiliser un produit 100% naturel, mais d’autres (principalement pour des questions de coûts) utilisent des produits n’ayant de jagua que le nom.

Si ce tatouage vous tente, effectuez des recherches et ne cédez pas aux sirènes des offres alléchantes. Si c’est trop beau pour être vrai, alors c’est probablement faux !

Tatouage au jagua et tatouage au henné : quelles sont les différences ?

Tous deux naturels, jagua et henné sont pourtant différents :

  • Le tatouage au henné est issu d’une plante dont on utilise les feuilles transformées en poudre.
  • Côté couleur, le henné donne pour résultat un tatouage orange à marron foncé tandis que le jagua offre un visuel bleu marine à noir.
  • Leurs temps de séchage ne se valent pas : pour le henné 10 à 20 minutes suffisent, alors qu’il faut 30 minutes à 1 heure au jagua.
  • Le tatouage au henné peut tenir sur la peau entre 2 à 4 semaines, tandis que celui au jagua ne dépasse pas les 15 jours de durée de vie.

Quels sont les avantages du tatouage au jagua ?

Un tatouage éphémère

L’avantage majeur du tatouage au jagua est qu’il s’estompe de lui-même et ne nécessite donc pas de séances de détatouages onéreuses et douloureuses.

Vous pouvez donc librement opter pour un tatouage de cheville, un motif dans le dos, sur le bras ou même sur les mains si le coeur vous en dit.

Un tatouage naturel

Issu d’une plante, le jagua est un produit naturel. Toutefois, veillez à opter pour un kit de tatouages au jagua ou à consulter un tatoueur utilisant un jagua 100% naturel !

Quels sont les inconvénients du tatouage au jagua ?

Les retouches sont quasi impossibles

En cas de loupé, vous ne pourrez pas corriger votre tatouage au jagua car à peine posé sur la peau, il la colore. A l’oeil nu, vous ne pouvez vous en apercevoir, mais après quelques heures, vous vous en rendrez compte.

Le tatouage au jagua est difficile à enlever

En raison de ses pigments, le tatouage au jagua est plus difficile à enlever que celui au henné. Un gommage à base de citron et de sucre peut aider, mais veillez à ne pas fragiliser votre peau en l’exfoliant à outrance et à l’hydrater pour l’apaiser.

Quels sont les risques du tatouage au jagua ?

Attention, se faire tatouer au jagua n’est pas sans risques ! Bien au contraire.

Les allergies

Le risque n°1 du tatouage au jagua est le même que celui du tatouage au henné : l’allergie. Avant de vous lancer dans un motif compliqué, faites un test (un petit point suffit) sur une zone de votre corps que vous pouvez cacher avec vos vêtements (de façon à la protéger du soleil au cas où vous auriez une réaction allergique).

Pas la peine d’attendre en regardant fixement votre zone test, le corps met parfois du temps à réagir.

Nous vous conseillons d’accorder 48 heures à votre peau pour voir si elle supporte le produit ou si elle fait une réaction allergique.

Vous avez trouvé un jagua 100% naturel ? Cela ne vous dispense en rien d’effectuer un test. Sachez que ce n’est pas parce qu’un produit est naturel, bio ou organique que vous n’aurez pas de réaction allergique.

Les produits toxiques

On ne le répétera jamais assez : renseignez-vous sur les produits utilisés pour votre tatouage au jagua ! Certains tatoueurs n’hésitent pas à ajouter des produits toxiques dans leur mélange pour faire durer le tatouage au jagua plus longtemps ou pour réduire leurs coûts.

Votre santé est plus importante qu’une citation de Shakespeare inscrite sur votre bras !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Piercing et Tatouage ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Tatouages : attention aux allergies !
> Tatouage ou piercing en toute sécurité
> Enlever un tatouage
> Tout sur le tatouage

Auteur : Dounia Malki


publicité