publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

7 conseils pour garder vos ongles en bonne santé : les vernis

Publié par : rédaction Onmeda (24. mai 2016)

6 - N’abusez pas des vernis

C’est encore plus vrai en ce qui concerne la pause de faux-ongles.

A l’heure des vernis semi-permanents et autres « nail art », rappelons que vos ongles ont besoin de se « reposer » de temps en temps, de se régénérer, bref de respirer. Alors, faites des pauses !

Y compris dans les couleurs : sachez par exemple que l’utilisation récurrente de vernis foncés peut aussi contribuer au jaunissement des ongles.

Néanmoins, avant toute pose de vernis, il est indispensable d’appliquer au préalable une base qui protègera vos ongles.
Parmi la gamme de soins d’Ecrinal®, vous trouverez un vernis base protecteur au silicium (contenant aussi du ginkgo biloba).

7 - Sachez prévenir les mycoses

Une mycose qui touche un ou plusieurs ongles s’appelle une onychomycose, elle relativement facile à soigner si elle est traitée à temps, et ne doit donc pas être négligée.

La mycose des ongles touche indifféremment les hommes et les femmes, les ongles des pieds, mais aussi des mains.
Un champignon microscopique est à l’origine de cette infection. L’ongle s’épaissit, change de couleur et peut même se décoller.

Voici quelques conseils pour les éviter :

  • Pensez à essuyer méticuleusement les espaces entre vos orteils en sortant de la douche ou du bain, de la piscine, ou après toute activité physique et avant de remettre vos chaussettes. Humidité et chaleur font le lit des mycoses.
  • Evitez de porter des chaussures trop serrées.
  • Coupez vos ongles de façon adéquate et respectez une bonne hygiène.

En cas de forte suspicion d’onychomycose, sachez qu’il existe aussi des produits antifongiques. Demandez conseil à votre pharmacien, ils peuvent être achetés sans ordonnance.

Certaines maladies plus graves peuvent parfois favoriser, ou être à l’origine du développement de cette onychomycose donc, en cas de persistance de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre dermatologue.

Vos ongles sont vivants et fragiles, alors prenez-en soin !

 


publicité