publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le piercing : Les recommandations et contre-indications

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les contre-indications 

Certaines maladies pouvant affecter le système de défense immunitaire de l'organisme, comme le diabète, le cancer, certaines maladies de peau (eczéma, psoriasis...), du sang, et bien sûr le sida, peuvent être des freins à la réalisation d'un piercing.

De même, la prise de certains médicaments, notamment les anticoagulants, constituent des contre-indications au perçage.

Enfin, par principe de précaution, on évitera toute intervention durant une grossesse, en particulier au niveau du nombril. La distension de l'abdomen peut en effet entraîner une inflammation des tissus, et devenir ainsi source d'infection.

Nos conseils :

  • Faites marcher le bouche à oreille. C'est encore le meilleur moyen de trouver quelqu'un de confiance.
  • N'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent au pierceur : il doit être en mesure de vous répondre.
  • Demandez à visiter les locaux pour vous assurer du bon entretien des lieux et voir si vous vous sentez suffisamment à l'aise pour sauter le pas.
  • Prenez le temps de la réflexion si vous « ne le sentez pas » là tout de suite, revenez plus tard. Il n'y a pas d' urgence.

 

A lire aussi nos dossiers :
Piercing ou tatouage en toute sécurité.
> Tatouages : attention aux allergies !
> Eviter les ratés de la chirurgie esthétique
> Tous les conseils pour avoir une jolie poitrine

 

Sources : Décret n° 2008- 149 du 19 février 2008 au Journal Officiel, Sida Info Service www.sida-info-service.org.


publicité