publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Piercing ou tatouage en toute sécurité : le tatouage

Publié par : rédaction Onmeda (06. décembre 2016)

La première rencontre avec le tatoueur permet de vous mettre d’accord sur le choix d’un modèle et d’un endroit pour faire le tatouage. Le tatoueur prépare ensuite le transfert et vous fait lire et signer un protocole d’accord sur l’opération, ses risques et ce qu'elle implique.

Après la pose du transfert, le tatoueur se sert de matériel à usage unique ou stérilisé pour réaliser le tatouage. Lorsqu'il est long à effectuer, il peut y avoir des pauses. Une fois le tatouage terminé, la peau est laissée au repos quelques minutes puis nettoyée et recouverte d’un pansement.

La nouvelle réglementation 2008 détermine le choix des encres autorisées afin d’éviter les réactions de rejet par la peau.

Côté hygiène, on retrouve les mêmes principes que pour le piercing : matériel à usage unique, salle séparée du reste de la boutique, formation du tatoueur...


Pour une bonne cicatrisation

Nos conseils pratiques :

  • Quelques heures après la réalisation du tatouage, retirez le pansement et laissez la peau à l’air libre
  • Ne prenez que des douches et utilisez du savon doux (indiqué par votre tatoueur)
  • Pour sécher, tapotez doucement avec la serviette sur le tatouage et laissez à l’air libre pendant une demi-heure
  • Mettez une pommade cicatrisante (indiquée par votre tatoueur) 2 à 3 fois par jour pendant une semaine
  • Portez des vêtements lâches et ne grattez pas le tatouage.

La cicatrisation dure minimum deux semaines pour qu’il n’y ait plus de croûtes. Pendant cette période, il faut éviter à tout prix de : poser les mains (sales) sur le tatouage, de prendre des bains, à la piscine, à la mer et d'aller au sauna de s'exposer au soleil et cela pendant six mois.

Attention aux tatouages au henné noir car ce dernier peut provoquer des réactions allergiques graves à cause du colorant utilisé.


publicité