publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le piercing : La cicatrisation du piercing

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Elle peut être plus ou moins longue selon l'endroit, mais elle nécessite toujours des soins minutieux. Pour éviter les complications, un seul mot d'ordre : une hygiène irréprochable.

Les règles de base :
> Se laver les mains est indispensable, avant, mais aussi après avoir manipulé le bijou.
> Éviter de « jouer » ou de tirer constamment sur le piercing.
> Pour ne pas « accrocher » le piercing, éviter le port de vêtements trop serrés.
> Ne jamais appliquer d'alcool pour nettoyer la plaie, ou de corps gras (type crème ou lait hydratant) durant la cicatrisation.

Les soins :
> Rincer d'abord à l' eau tiède afin d'éliminer en douceur les sécrétions et autres petites croûtes sèches.
> Procéder ensuite au lavage : utiliser pour cela un savon spécial antibactérien et faire tourner le piercing sur lui-même. Rincer abondamment.
> Enfin, sécher délicatement avec une compresse de gaze.

Pour les piercings linguaux :
> Éviter de fumer ou de boire de l'alcool juste après l'intervention.
> Préférer les aliments faciles à mâcher durant les premiers jours, et si possible ni trop chauds ni trop froids. Et procéder à un bain de bouche après chaque repas.

Les risques du piercing

Les complications graves à la suite d'un piercing sont rares mais elles existent. Au-delà d'un saignement plus ou moins sévère, le risque majeur reste l'infection. Celle-ci peut être d'origine bactérienne (contamination par un streptocoque ou un staphylocoque) ou virale ( hépatite B ou C, herpès, VIH...) et avoir de lourdes conséquences sur la santé. La nouvelle réglementation à laquelle les pierceurs sont soumis, devrait encore davantage limiter ces risques.

À noter : certaines parties du corps comme les muqueuses (langue, parties intimes..) ou encore le nombril, sont plus propices au développement des bactéries. C'est pourquoi une hygiène irréprochable pendant le perçage, mais aussi après, est primordiale.


publicité